Il pleuvait des oiseaux : Jocelyne Saucier

J’ai commencé ce roman sans savoir quoi que ce soit sur l’histoire : j’avais demandé conseil pour une lecture québécoise sur la page facebook de « Québec en novembre » et les avis étaient enthousiastes. Je l’ai commandé en ligne à La Librairie du Québec à Paris et je l’ai reçu très vite avec un marque page et un stylo (pas plus cher que si j’étais allée directement dans la librairie… In your face Amaz** !!)

Je l’ai donc commencé avec un mélange de confiance et d’impatience et de crainte et de pression : « Et si je passais à côté de ce roman qui a plu à tous ceux qui l’ont lu ?? » Mais je suis entrée dans ce roman avec une grande simplicité et je n’ai pas pu le lâcher !

L’histoire se déroule dans une forêt dense et isolée au Québec où vivent 3 vieillards (enfin, ils ne sont plus que 2) qui ont fui le monde –ils n’existent plus aux yeux du reste du monde –pour commencer une nouvelle vie à leur image. Deux jeunes hommes qui profitent aussi de l’isolement de la nature pour d’autres raisons créent un trait d’union entre les anciens  et le monde avec bienveillance et discrétion.

Il y a aussi cette nouvelle arrivée, cette intruse qui a réussi à passer les barrières et qui a découvert  presque par hasard cet autre monde. Cette photographe qui mène une enquête sur les grands incendies qui ont ravagés les forêts et tués tant de personnes au début du siècle et qui recherchait «Ted, Ed, ou Edward » Boychuck le vieux survivant qui a tant marqué les autres survivants qu’elle a croisés jusqu’ici. Elle ne pourra pas le photographier mais elle va trouver plus qu’elle ne l’imaginait : de belles personnes et un témoignage inattendu presque venu de l’au-delà de la part de Boychuck…

Et enfin, il y a une invitée de plus, une vieille dame qui s’installe avec les hommes dans la forêt mais qui contrairement à ces derniers ne vient pas vivre une deuxième vie mais sa première puisque malgré son âge avancé, elle a jusqu’ici été privée de sa première vie. Elle est innocente et belle comme une jeune fille et apporte un souffle nouveau dans le campement.

Ces rencontres sont lumineuses, elles sont à la fois intenses et simples, évidentes mais complexes. Cette histoire est pleine de poésie et pourtant elle est servie par un style très sobre, sans effets. Les personnages sont très touchants et riches. On parle du présent plein de douceur et de simplicité lié à des passés plus noirs et douloureux. Ce présent est comme un baume pour tous les personnages.

Ce sont des histoires d’amitié, d’amour, de transmission. Un roman où l’homme et la nature sont intimement liés.

Et pour finir je dirai aussi que j’ai aimé la construction du roman avec ses chapitres centrés sur un personnage tout en l’intégrant dans la petite communauté et introduits par des pages en italiques, comme une aparté pour nous préparer à ce qui va suivre, comme si on nous chuchotait quelques secrets avant de continuer l’histoire.

Une pépite à ne pas rater ! Je sais que ce ne sera pas mon dernier titre de cette auteur (je sais déjà ce que je lirai pour Québec en novembre 2016!)

 autour de l’auteur dans le cadre de   chez Karine:) et  Yueyin


Commentaires laissés à l’époque de Canalblog
  • Une lecture dont je garde un excellent souvenir et même plus. J’ai adoré cette histoire et les personnages.
Posté par aifelle1, vendredi 20 novembre 2015
  • ça ne m’étonne pas du tout! Si tu ne l’avais pas encore lu, je te l’aurais conseillé!
Posté par ennapapillon, vendredi 20 novembre 2015
  • Un roman magnifique qui m’a beaucoup touché
Posté par Yueyin, vendredi 20 novembre 2015
  • oui, vraiment un beau roman, très sensible! Merci d’avoir contribuer à ce que je le lise!!
Posté par ennapapillon, vendredi 20 novembre 2015
  • Un très beau texte que j’ai beaucoup apprécié !
Posté par Hélène, vendredi 20 novembre 2015
  • Moi aussi, par le style et l’histoire!
Posté par ennapapillon, vendredi 20 novembre 2015
  • Je partage ton enthousiasme et ton analyse. Il est merveilleux ce roman.
Posté par argali, vendredi 20 novembre 2015
  • Oui, c’est vraiment un roman qui fait du bien!
Posté par ennapapillon, vendredi 20 novembre 2015
  • Ravie que ce soit un coup de coeur…puisque je vais le lire très bientôt
Posté par Eva, vendredi 20 novembre 2015
  • Bien d’accord avec toi! Pour ton ressenti et pour la qualité de service de la librairie du Québec!!! Merci
Posté par Martine, vendredi 20 novembre 2015
  • Je suis vraiment contente d’avoir découvert cet auteur! Et c’est bon de savoir qu’il y a des librairies qui rendent de bons services en dehors de Amazon (ma librairie aussi prend des commande par internet et me prévient quand c’est arrivé et me garde mes livres jusqu’à ce que j’ai le temps de venir
Posté par ennapapillon, vendredi 20 novembre 2015
  • Un livre que j’ai adoré moi aussi, je l’ai offert plusieurs fois et il plaît à tout le monde, ce qui est rare. C’est une vraie pépite ! C’est bon à savoir ce que tu dis pour commander en ligne à la librairie du Québec… Merci du renseignement !
Posté par Asphodèle, vendredi 20 novembre 2015
  • Je pense que je vais prêter mon exemplaire et aussi l’offrir Pour La librairie du Québec, j’ai suivi les conseils d’autres lecteurs et je suis ravie, c’est toujours bon de chercher des alternatives aux gros groupes
Posté par ennapapillon, vendredi 20 novembre 2015
  • et bin tout un livre si poetique…si vivant…oui tu donnes envie lala…
Posté par rachel, vendredi 20 novembre 2015
  • Un livre qui m’a vraiment emportée presque malgré moi car le sujet à priori ne m’emballait pas. J’ai adoré les personnages
Posté par Annie-Jeanne, vendredi 20 novembre 2015
  • Et moi j’ai été emportée aussi alors que je ne savais rien sur l’histoire, je me suis laissée porter!
Posté par ennapapillon, vendredi 20 novembre 2015
  • Un très beau souvenir de lecture !
Posté par Anne, vendredi 20 novembre 2015
  • Malheureusement, je suis moins enthousiaste que toi :/ Je publie mon avis tout à l’heure
Posté par Lili, vendredi 20 novembre 2015
  • Ah zut (quand on a aimé un livre, on voudrait que tout les autres l’aiment Je vais vite alors voir ton avis!
Posté par ennapapillon, vendredi 20 novembre 2015
  • Un très bon souvenir de lecture. L’an prochain, je commanderai à la librairie du Québec. Je l’ai fait une fois pour commander des livres de Gabrielle Roy. Une auteure qu’on ne connait pas en France.
Posté par Sylire, dimanche 22 novembre 2015
  • moi aussi je vais en garder un bon souvenir! Et je sais que je passerai à nouveau par la librairie du Québec pour novembre prochain
Posté par ennapapillon, lundi 23 novembre 2015
  • Vraiment contente que ça t’ait plu! Il faut que je relise l’auteur!
Posté par Karine:), lundi 30 novembre 2015
  • Merci à toi de m’avoir motivée grâce au mois québécois (tu sais, je crois que ça doit être le seul « challenge » pour lequel j’achète des livres Je sais que je relirai l’auteur pour novembre 2016
Posté par ennapapillon, lundi 30 novembre 2015
  • Toujours pas découvert ce livre, mais il va vraiment falloir.
Posté par Emma, vendredi 11 décembre 2015
  • Oui! c’est une belle découverte, pleine de poésie!
Posté par ennapapillon, samedi 12 décembre 2015

15 commentaires sur « Il pleuvait des oiseaux : Jocelyne Saucier »

  1. Un livre que j’ai adoré moi aussi, je l’ai offert plusieurs fois et il plaît à tout le monde, ce qui est rare. C’est une vraie pépite ! C’est bon à savoir ce que tu dis pour commander en ligne à la librairie du Québec… Merci du renseignement !

    J'aime

  2. Un très bon souvenir de lecture. L’an prochain, je commanderai à la librairie du Québec. Je l’ai fait une fois pour commander des livres de Gabrielle Roy. Une auteure qu’on ne connait pas en France.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :