L’affaire Prothero : Agatha Christie

A St. Mary Mead quand le pasteur Leonard Clement découvre que l’artiste local Lawrence Redding est amoureux de la femme du Colonel Prothero, il leur conseille de ne pas aller plus loin dans cette histoire d’amour et les deux amoureux écoutent ses conseils. Mais quand le mari est retrouvé mort, assassiné, au presbytère et que Lawrence se dénonce puis que Mrs Prothero le fait également, tout le monde se pose des questions… Particulièrement Miss Marple la voisine du pasteur qui a vu beaucoup de choses et qui pense savoir qui est le coupable (même si elle considère qu’il y a 7 suspects possibles)

Alors, est-ce que Letty, la fille du colonel a quelque chose à cacher ? Et qu’en est-il de cet archéologue, le Dr Stone ? Et sa jeune secrétaire un peu frivole ? Et qui est Mrs Lestrange et pourquoi est-elle venue voir le Colonel ? Et quel est son lien avec le Docteur Hayden ? Est-ce que le pasteur Clement et sa jeune femme Griselda sont vraiment bien assortis ?

L’inspecteur, un peu butté, qui n’écoute personne (et surtout pas Miss Marple !) va passer à côté de beaucoup de choses que la vieille dame, elle, ne va pas manquer d’analyser justement.

J’aime toujours autant Agatha Christie, j’aime son humour pince sans rire par moments et son autodérision quand elle fait dire à Miss Marple : « Je sais que dans les livres le meurtrier est toujours la personne à laquelle on s’attend le moins. Mais je n’ai jamais trouvé cette règle appliquée à la vie réelle, c’est même souvent le contraire. »

A noter que c’est la première apparition de Miss Marple!

38ème Agatha Christie de ma collection

10 commentaires sur « L’affaire Prothero : Agatha Christie »

    1. et là comme c’est le premier c’est sympa de la découvrir comme un
      personnage nouveau
      Posté par ennapapillon, mardi 10 novembre 2015

      oh ouii elle doit la presenter…genial didonc….
      Posté par rachel, mardi 10 novembre 2015

      oui, et elle n’a pas encore sa réputation enquêtrice alors le policier la
      traite comme une vieille curieuse et pas comme une aide précieuse
      Posté par ennapapillon, mercredi 11 novembre 2015

      c’est drole dans les romans d’agatha les policiers restent un peu bornes et et surtout nuls…
      Posté par rachel, mercredi 11 novembre 2015

      oui, exactement
      Posté par ennapapillon, mercredi 11 novembre 2015

      J'aime

    1. je me rends souvent compte que j’ai oublié les Agatha Christie que j’ai lu
      il y a longtemps ( et c’est d’ailleurs pour ça que je les relis tous
      mais je les retrouve avec plaisir
      Posté par ennapapillon, mercredi 11 novembre 2015

      J'aime

  1. J’adore les vieilles couvertures des Agatha Christie. Je n’ai pas encore celui-ci, il est dans ma LAL bien entendu puisque je suis une grande fan de notre chère Agatha.

    J'aime

    1. Moi aussi j’adore et j’ai encore un gros stock de cette collection à
      lire (il me faudra plus qu’une année en Angleterre
      Posté par ennapapillon, mercredi 25 novembre 2015

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :