Bons baisers d’Iran : Lenaïc Vilain

J’ai repéré  cet album chez Mo et comme je suis allée en Iran dans les mêmes conditions en 2007, je n’ai pas attendu et j’ai acheté cette BD.

Alors pour tout dire, ce qui m’a le plus plu dans cette BD c’est que dès les premières planches elle me rappelle mon propre voyage. Je me suis reconnue : ce couple (l’auteur et sa compagne) qui est allé visiter l’Iran pendant 15 jours (une semaine pour moi) : c’était L’Homme et moi ! Les mésaventures avec la douane, avec le change, avec la chaleur à l’arrivée et avec le taxi… nous les avons aussi vécues !

En lisant cette BD, je me suis replongée dans mes souvenirs, j’ai ressorti mon carnet de voyage et mon album photo d’Iran. Ce voyage fait partie de mes meilleures expériences de voyage et j’ai adoré les rencontres que nous avons faites et je dois dire que c’est d’ailleurs ce qui m’a gênée dans cette BD. J’ai été assez mal à l’aise avec le sentiment que j’ai eu que l’auteur était un peu méprisant ou du moins un peu hautain vis-à-vis des iraniens. Personnellement, nous avons été abordé par de nombreuses personnes, curieux de nous et du monde et j’ai été vraiment ravie de parler avec eux (même quand c’était un couple de voyageurs français) et j’ai trouvé que quand ça arrivait aux protagonistes ils étaient toujours dans la méfiance et la distance. L’Homme, qui a lu aussi cette BD, a eu le même genre de sentiment. J’ai eu la drôle d’impression que le personnage de l’auteur n’était pas vraiment content d’être là-bas… Peut-être aurait-il du être un peu plus ouvert…

Je sais que nous y sommes allés 7 ans avant eux et à l’époque, le tourisme était peut-être moins développé mais je sais que malgré les contraintes vestimentaires je serai vraiment prête à y retourner. Lors le point positif de cette BD c’est de montrer l’Iran comme étant un pays accessible et qui montre la réalité d’un pays mal connu.

J’ai aussi beaucoup pensé à Guy Delisle en lisant cette BD mais j’ai trouvé qu’il manquait un petit quelque chose que j’ai trouvé chez Delsile et je crois que c’est un peu plus de curiosité envers les autres.

Si vous voulez lire ou relire mon billet sur ma semaine en Iran c’est ici : Une semaine en Iran – Enna lit, Enna vit!

Les planches qui suivent sont vraiment du vécu pour moi!

16 commentaires sur « Bons baisers d’Iran : Lenaïc Vilain »

    1. Disons que la BD a réveillé mes souvenirs et m’a fait me replonger dans mes
      propres carnets mais j’ai trouvé qu’il tait un peu cynique ça m’a gênée.
      Mais l’Iran est un beau pays avec des gens charmants!

      J'aime

  1. Oh je ne la connais pas celle là! Comme toi j’ai adoré mon voyage en iran (2009) et suis friande de lectures sur le sujet. Récemment j’ai lu Ainsi se tut Zarathoustra (BD) , Boussole (si!) et Khomeini, Sade et moi, avec des morceaux d’iran dedans!

    J'aime

    1. je suis comme toi, j’aime bien retrouver des lieux que j’ai aimé dans les
      livres! Je pense que tu aurais peut-être la même impression que moi sur
      cette BD… si tu as l’occasion de la lire, tu me diras?

      J'aime

    1. C’est ça et la dernière page sert un peu d’excuse « on y est allé pour
      contrer les préjugés »… mais bon, ils les entretenaient un peu sur place

      J'aime

  2. Oh je n’avais pas vu passer ton article Madame !! Mais je me rappelle que cet album t’avais intriguée quand je l’avais présenté.
    Je me fais la même réflexion que toi quand à l’accueil que décrit Lénaïc Vilain et ce que tu témoignes de ta propre expérience. A 8 ans d’intervalle, il se peut que les événements (guerre, terrorisme…) ont modifié le regard des uns et des autres, des deux côtés. C’est une supposition en tout cas. De mon côté, je n’avais pas ressenti ce ton hautain. Je découvre le quotidien d’un pays en même temps que l’album.
    Merci pour le clin d’oeil également

    J'aime

    1. plus j’y pense plus je pense que l’auteur manquait quand même d’empathie
      (ou alors c’est dans son écriture que ça ressort Mais je persiste, moi
      j’ai très envie de retourner un jour en Iran!

      J'aime

  3. je suis ravie de ne pas être la seule à ne pas avoir d’avis dithyrambique concernant ce livre. J’ai ressenti un manque d’intérêt de la part de l’auteur vis-à-vis du pays visité. et l’humour un peu gras n’arrange pas les choses. :/

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :