Rien ne s’oppose à la nuit : Delphine de Vigan (Lu par Marianne Epin)

Ce livre audio est une relecture de la version papier dont je vous ai parlé en 2011. Pour voir en détail ce que j’en avais pensé à l’époque (un coup de coeur déjà) allez donc lire ce billet : « Rien ne s’oppose à la nuit » de Delphine de Vigan

C’est après avoir lu « D’après une histoire vraie » de Delphine de Vigan qui évoque le roman « Rien ne s’oppose à la nuit » que j’ai eu envie de le relire et quand j’ai vu que c’était Marianne Epin qui lisait aussi la version audio et qu’il était disponible à la médiathèque, je n’ai pas hésité (je vous ai déjà dit que j’adorai la façon de lire de Marianne Epin ? Cliquez sur son nom pour voir les autres livres audio que j’ai aimé lu par cette actrice).

J’ai tout autant aimé cette relecture que ma première découverte du roman. J’ai aimé cette histoire de famille avec ses personnes dignes d’être des personnages romanesques. J’ai aimé le réflexion de l’auteur sur l’écriture, sur son « droit » à écrire sur sa famille, j’ai aimé le traitement fait de la maladie mentale de la mère, sur le poids que cela a pesé sur les épaules de la famille et tout l’amour que l’on peut ressentir en lisant ce roman.

Mais je dois dire que cette relecture en audio m’a encore plus émue que la première lecture et que j’ai écouté le dernier chapitre dans ma voiture, à l’arrêt, attendant d’avoir fini pour sortir et que j’avais les yeux bien humides…

Une vraie histoire de famille (à défaut d’être entièrement une histoire vraie) poignante et pleine de sincérité et très bien lue.

Chez Sylire : Le thème du mois est « Une histoire de famille »

 avec Saxaoul : Allons voir son avis!

 

J’inscris ce texte au Défi Livres de Argali