Yankov : Rachel Hausfater

J’ai pris ce livre pour la seule raison qu’il était dans la sélection des Incorruptibles 3ème-Seconde et je ne savais rien sur l’histoire. Je ne m’attendais à rien et j’ai pris une claque ! Une claque et un coup de cœur pour une histoire poignante avec des sentiments très forts.

L’histoire de Yankov est celle d’un garçon qui vient d’être libéré de Buchenwald, le camp de concentration Nazi avec tout un groupe d’enfants. Ils sont envoyés en France et se retrouvent dans un orphelinat tenu tout d’abord par un directeur très strict dans lequel les jeunes ne se sentent pas vraiment plus libres. Car s’ils sont libres, ils sont toujours prisonniers dans leur tête et l’organisation de l’orphelinat n’aide pas à changer cela.

Puis un jour, il y a une nouvelle directrice qui, elle, comprend que ces jeunes ont besoin d’être écoutés, qu’ils ont besoin d’être compris pour pouvoir se sortir de cette épreuve terrible qu’ils ont vécue.

Ce roman est vraiment poignant car raconté du point de vue de Yankov, avec ses réticences, ses peurs de laisser entrer quelqu’un dans sa vie, son refus de ce qui peut être des sentiments. Il a tout perdu et il est un peu mort dans le camp et pourtant Donna, la directrice, va réussir petit à petit à lui redonner la vie.

J’ai été très émue en lisant ce roman, très touchée et même en en parlant à collègue Doc quelques jours après l’avoir fini, j’étais affectée.

Je vous le recommande chaudement en tant que lecteur adulte car c’est un beau texte avec vraiment une belle écriture et un style qui  mêle un langage parlé qui n’est pas artificiel et une certaine poésie qui rend le roman encore plus beau et un sujet très sensible et traité de manière très juste et pleine d’empathie et je le recommande aussi aux lecteurs de 13 ans et plus.

         

 sélection sélection 3ème -seconde 2015-2016

Challenge petit Bac 2016 : pour la ligne « jeunesse », catégorie « prénom »

7 commentaires sur « Yankov : Rachel Hausfater »

  1. ce livre a l’air magnifique! il y a beaucoup de livres sur les enfants cachés, la déportation, les camps, mais finalement très peu sur le retour de camps et l’après…
    merci pour ce billet!

    J'aime

  2. J’ai vraiment été très touchée par ce roman et je pense qu’au delà des
    camps de concentration, ce roman peut être un éclairage sur les
    traumatismes des enfants qui traversent des drames humains terribles comme
    les guerres (je viens de lire un très beau roman jeunesse sur un enfant
    soldat en Somalie) ou les enfants réfugiés. Je le conseille vraiment aux
    adultes aussi.

    J'aime

  3. Cette année encore la sélection 3ème seconde est vraiment bonne : j’ai aimé
    tout ce que j’ai lu pour l’instant, il m’en reste juste un. (des sous et du
    temps et on serait heureuses, non?
    Le 23 février 2016 à 09:41, vive les bêtises a
    écrit :

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :