Ripeur : Jeff Sourdin

J’ai entendu parler de ce roman il y a longtemps car un collègue m’avait dit que Jeff Sourdin, un jeune collègue stagiaire dans mon collège pendant un an l’avait écrit. Puis c’est Midola qui en avait parlé avec enthousiasme sur son blog et j’avais vraiment envie de le lire mais il a fallu que j’attende ma dernière visite au Festival Rue des Livres à Rennes pour revoir Jeff Sourdin et acheter son roman.

Je n’ai pas attendu pour le lire… Alors forcement quand on a un bon feeling avec un auteur on a toujours un peu peur de ne pas aimer son livre mais j’ai beaucoup aimé ce roman que j’ai trouvé très sensible et juste. Il est très bien écrit et c’est un premier roman !

Il ne se passe pas grand-chose, c’est plus une tranche de vie d’un jeune homme. Dimitri a 27 ans et vit dans une toute petite ville à la campagne où il est ripeur (c’est-à-dire « éboueur »).

Il ne semble pas s’être réellement approprié sa vie. Il y a une sorte de confort dans une vie facile et simple, une routine et pourtant il y a des questionnements et une évolution. On ne peut sans doute pas parler d’un roman d’apprentissage car le personnage n’a pas 17 ans mais 27 mais il y a malgré tout beaucoup de réflexions sur la vie, sa vie.

Il évoque son travail qu’il se prend à aimer tout en étant gêné par celui-ci. Il voudrait aimer mais a du mal à laisser de la place à quelqu’un dans sa vie.

J’ai aimé ce personnage et j’ai aussi beaucoup aimé le style. Il y a beaucoup de beaux passages et une vraie fluidité dans les mots.

Une belle découverte chez La part commune, une maison d’édition qui fait aussi des beaux objets livres, ce qui ne gâche rien.

*

*

Publicités

5 commentaires sur « Ripeur : Jeff Sourdin »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :