« Le vallon » de Agatha Christie

 

Ce roman d’Agatha Christie a tous les critères qu’on aime chez l’auteur. Nous sommes dans un milieu très aisé typiquement British. Un groupe de personnes se retrouvent pour un weekend dans une grande propriété.

La plupart des personnages sont de la même famille –Lucy et Henry Angkatell, plus âgés, accueillent  tout le monde au « Vallon », leur propriété. Sont invités Edward Angkatell, propriétaire de la demeure d’enfance de la famille, Midge Angkatell, la plus jeune cousine, qui n’ayant pas de fortune personnelle est obligée de travailler, Henrietta Savernake, la cousine artiste, indépendante et moderne.

Lucy a aussi invité John Christow, un médecin assez supérieur qui est aussi l’amant d’Henrietta et sa femme Gerda qui lui est entièrement soumise. Le hasard veut que les deux maisons voisines du Vallon soit celles de Veronica Cray, une actrice qui revient juste des Etats Unis et qui est aussi le premier amour de John Christow, et Hercule Poirot qui est d’ailleurs invité à déjeuner pendant le weekend.

Ce jour-là, alors qu’Hercule Poirot arrive au Vallon, tout le monde découvre John Christow mort à côté de la piscine et Gerda avec une arme à feu à la main…

Ce roman est un peu différent des autres romans d’Agatha Christie car le crime et l’enquête sont plus des prétextes pour décortiquer les différents personnages et cela se révèle être plus un roman psychologique de personnages que seulement une enquête. Il y a aussi une réflexion sur les relations humaines et sociales. Hercule Poirot n’est d’ailleurs pas très présent dans cette enquête. Les personnages prennent vraiment le dessus.

J’ai beaucoup aimé cette histoire.

 

  : 43

 catégorie « lieu » pour ma ligne « Agatha Christie »

  chez  Cryssilda et  Lou

8 commentaires sur « « Le vallon » de Agatha Christie »

  1. Bon… Si Hercule Poirot se fait plus discret, ça ne peut être que mieux ! Nan mais je sais quand même pas si j’ai envie de m’infliger un autre Agatha Christie là. Ses romans ne sont peut-être juste pas pour moi !

    J'aime

  2. Mais je peux comprendre même si je l’aime beaucoup, je crois qu’il ne faut
    pas se forcer (j’ai eu ça avec les San Antonio quand j’tais à la fac, je
    connaissais quelqu’un qui adorait et moi ça me passait au-dessus de la
    tête, je ne comprenais pas l’engouement Il ne faut quand même pas se
    forcer, lire c’est un plaisir

    J'aime

  3. Un de mes préférés ! Pour ce Mois Anglais, mon 1er billet sera un livre de Mary Westmacott…alias Agatha Christie! Jamais lu ses romans publiés sous un pseudo, et celui-ci (Ainsi vont les filles) a été une bonne surprise

    J'aime

  4. Je l’ai lu il y a peu de temps et comme toi, j’ai beaucoup aimé. Je l’ai aussi trouvé très différent de ceux que j’ai déjà lu Pour le moment, je pense que c’est mon préféré de l’auteure …

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :