(Presque) jeune (presque) jolie (de nouveau) célibataire : Stéphanie Pèlerin

Vous avez dû voir passer cette couverture sur la blogo ces derniers temps car Stéphanie Pélerin c’est aussi Stéphie, blogueuse très appréciée (une copine virtuelle que j’espère rencontrer bientôt !) Avant de vous dire que ce billet est « un avis de copine », sachez que l’avis qui va suivre est totalement objectif pour la simple et bonne raison, que pour une fois, si je n’avais pas aimé ce livre je n’en aurais pas parlé pour ne pas faire de peine à une copine alors si je vous en parle c’est que je pense sincèrement ce que je vais dire !)

Et à vrai dire, je vais être honnête avec vous, si le roman n’avait pas été écrit par Stéphie, je ne serai sans doute jamais allée vers ce roman, à cause de la couverture, du titre et du genre dans le quel il est « classé » car en général tout ce qui est « chick-litt » et « romance » me fait fuir.

Mais (car il y a un « mais »), je suis très contente d’avoir eu l’occasion de dépasser mes aprioris car ce roman n’est pas une « romance » traditionnelle pleine de clichés (vous savez… « la pauvre jeune fille un peu innocente qui travaille dans le milieu de la mode et qui rencontre le prince charmant… » )

Non, ici, le personnage d’Ivana est très réaliste – à tel point que j’ai eu un peu le sentiment que l’auteur écrivait sur MA vie d’il y a 15 ans ! (Et je suis loin d’être une héroïne typique de chick-litt 😉

Ivana est une prof d’environ 30 ans qui se fait larguer au bout de 8 ans de vie commune (comme moi à l’époque !). Elle commence sa nouvelle vie en voulant perdre ses kilos en trop en s’inscrivant à Weight Watchers et en se remettant à courir (comme moi à l’époque !). Elle se remet sur le « marché de la séduction » en s’inscrivant à un site de rencontres et en vivant une jeunesse à retardement en sortant beaucoup et redécouvrant qu’elle peut séduire même si elle tombe surtout sur des boulets…(comme moi à l’époque !!)

Vous avouerez qu’une histoire qui me ressemble tellement ne pouvait que me plaire ! Mais je pense aussi qu’elle peut plaire à beaucoup de lectrices car Ivana est une jeune femme normale. Entre les rencontres d’un jour et les amitiés de toujours, entre sa vie de prof qui gère et de fille qui a du mal à supporter sa mère, entre la littéraire qui aime (et évoque régulièrement) Zola et la maladroite qui perd ses moyens… Ivana c’est un peu nous toutes et une fille qui pourrait être notre copine !

J’ai parfois pensé à « Demain, j’arrête » en le lisant (un autre roman qui m’avait prise par surprise !)

Et puis ce que j’ai aimé aussi c’est la manière dont Stéphanie Pèlerin prend à contre pied le genre « romance » en présentant un discours teinté d’un féminisme bienvenu !

C’est une lecture légère et pétillante que je vous conseille pour l’été !

 Aifelle : Merci!

 avec  Sylire