The lake house (L’enfant du lac) : Kate Morton

Je dois commencer par vous dire que ce roman est un pavé de 600 pages mais que je l’ai dévoré ! Heureusement que j’étais en vacances car je n’arrivais pas à la lâcher !

J’ai déjà lu deux romans de Kate Morton : « Les brumes de Riverton » et « La scène des souvenirs » et l’auteur reprend la même manière de fonctionner en faisant se croiser le passé et le présent pour qu’ils se rejoignent et j’avoue qu’elle est très douée pour cela. J’ai beaucoup aimé ce roman même si je me suis un peu doutée de certaines choses avant la fin, ça a été un réel plaisir de lecture, un page turner, un de ces livres dans lequel on plonge littéralement !

Mais du coup, vous vous doutez bien que c’est assez difficile de parler de l’intrigue car il y a des événements du passé qui éclairent le présent et vice versa…

Nous passons dans différentes époques : début du siècle, les années 30 et les années 40, puis notre époque avec des personnages et des lieux qui font le lien.

Il y a des côtés historiques, familiaux, sociaux et puis, il y a un mystère et une enquête dans le passé et dans le présent aussi…

L’histoire commence l’été 1933 en Cornouailles dans la famille Edevane. Une famille qui semble assez harmonieuse : des parents qui s’aiment, 3 sœurs avec chacune des personnalités différentes et un petit frère encore bébé. Ils vivent dans la propriété familiale presque magique « Loeanneth ». Et puis il y a un drame : la disparition du petit frère qui n’a jamais été élucidée…

En 2003, il y a une inspectrice -Sadie Sparrow- qui prend des vacances forcées chez son grand-père en Cornouailles car l’enquête sur laquelle elle travaillait a mal tourné et son passé la tourmente. Au hasard d’un jogging, elle tombe sur une maison et un parc abandonnés. Elle découvre que cette maison appartenait à la famille d’Alice Edevane, une célèbre auteur de romans policiers et qu’elle n’est plus habitée depuis que le petit dernier de la famille a disparu… Sadie décide de mener l’enquête pour s’occuper l’esprit…

Et le passé et le présent vont se retrouver liés. Les différentes époques s’intercalent : la jeunesse de la mère de la famille Edevane au début du siècle, son mariage, ses relations avec sa famille, la première guerre mondiale et ses conséquences visibles ou invisibles… On apprend des choses du point de vue de différents personnages, on découvre les personnalités des uns et des autres et leurs psychologies et même si on en sait plus que Sadie, on ne sait pas tout car il reste des mystères qui se dévoilent petit à petit.

Ce roman est vraiment une très bonne peinture de l’Angleterre à toutes ces époques, les atmosphères sont très réussies et j’imagine très bien une séries télé Britannique avec ce roman ! D’ailleurs si vous aimez Downton Abbey vous devriez aimer 😉

  avec Didingc : Allons voir son avis!

J’inscris ce texte au Défi Livres de Argali  

Challenge Pavé de l’été 2016  chez Brize

10 commentaires sur « The lake house (L’enfant du lac) : Kate Morton »

  1. Toujours pas lu Kate Morton, mais elle est repérée !
    (ton lien vers ce billet avait atterri dans les indésirables, d’où mon temps de réaction car je viens seulement de le repérer !)

    J'aime

    1. Aaaah c’était là qu’il était passé, je me demandais si je l’avais envoyé ou pas! C’est amusant car tu l’as retrouvé juste avant mon 3ème lien que je viens de t’envoyer aujourd’hui Tu peux tenter Kate Morton, personnellement j’ai aimé tous les romans que j’ai lus d’elle 😉

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :