Le combat d’hiver : Jean-Claude Mourlevat

L’histoire commence quand deux jeunes filles et deux jeunes garçons vivant dans deux « orphelinats prisons » se rencontrent. Ils se croient tous orphelins mais ils apprennent que s’ils sont là c’est parce que leurs parents gênaient le système politique en place, ils étaient des résistants.

Les jeunes s’enfuient et se retrouvent en liberté pour la première fois de leur vie et deviennent à leur tour des résistants. Ils traversent des tas d’aventures, connaissent la peur, la solidarité, l’amour, l’amitié, découvrent des facettes de leurs personnalités qu’ils n’imaginaient pas et sont poussés à des extrémités terribles.

Ces jeunes se découvrent un passé et surtout la possibilité de changer l’avenir et se débarrasser d’un gouvernement totalitaire.

Ce roman est un très bon roman jeunesse qui aborde des thèmes très forts, particulièrement politiques car il dénonce la dictature et encourage la révolte et marque l’importance de la résistance ainsi que de la culture et de la jeunesse.

C’est un roman dynamique dans les aventures racontées mais aussi par la structure du récit qui emboite les différentes parties et qui est intéressante.

A découvrir à partir de 12-13 ans.

7 commentaires sur « Le combat d’hiver : Jean-Claude Mourlevat »

    1. C’est un bon auteur jeunesse!
      Posté par ennapapillon, lundi 10 octobre 2016

      je dirai 12-15 ans
      Posté par ennapapillon, vendredi 14 octobre 2016

      merci !
      Posté par titoulematou, mardi 01 novembre 2016

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :