« L’élégance des veuves » de Alice Ferney (lu par Dominique Raymond)

J’avais lu ce roman il y a très longtemps et je me souvenais uniquement que j’avais bien aimé et quand on me l’a proposé pour le prix Lire dans le Noir, cela m’a paru étonnant qu’il soit édité en audio si longtemps après sa parution mais en voyant la couverture du livre audio j’ai remarqué que c’était la même que le film « Eternité » et j’ai compris que c’était une adaptation du roman ce qui expliquait sans doute sa mise en avant en audio.

J’ai beaucoup aimé cette saga familiale qui décrit la vie de familles de la fin du 19ème jusqu’à la moitié du 20ème.

Nous suivons des générations de femmes issues de familles de notables aisées et très catholiques dont le but dans la vie est de se marier et d’avoir des enfants… le plus d’enfants possible.

Si le sujet n’est pas très féministe et politiquement correct notre époque, j’ai néanmoins beaucoup aimé ces portraits de femmes, de mères, de filles, d’amoureuses, de veuves -des femmes qui sous des dehors très policés, suivent la norme de leur milieu, de leur condition de femme de leur époque mais qui sont pourtant des femmes très entières.

J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup d’amour dans ce roman que j’ai trouvé très touchant.

J’ai aimé le style de l’auteur que j’ai trouvé plein de douceur et de poésie et la façon de lire de Dominique Raymond a vraiment mis ce texte en valeur.

 

 avec Saxaoul : Allons voir son avis!

« Madame Ti mène l’enquête-Les nouvelles enquête du juge Ti » de Fréderic Lenormand (Lu par Emmanuelle Cazal)

 

J’ai reçu ce roman pour le prix Lire dans le Noir et je n’en avais jamais entendu parler -et pourtant c’est le 5ème tome d’une série de roman avec le juge Ti comme personnage principal (mais ce n’est pas du tout gênant pour la compréhension de ce roman).

Quand j’ai compris au bout de quelques minutes d’écoute que ce roman policier se passait en Chine en 666 et que le personnage principal était un juge, j’avoue que j’ai eu un peu peur mais cette enquête a été vraiment une agréable découverte très sympathique à lire.

Le juge Ti subit un accident (ou un attentat ?) et se trouve immobilisé dans son logement au tribunal. Au même moment, deux corps sont retrouvés dans sa juridiction et il confie les enquêtes à Tao Gan, un ancien escroc en qui il a confiance. Mme Ti sa première épouse s’ennuie un peu et profite de l’incapacité temporaire de son mari et de la fainéantise de Tao Gan pour aller enquêter sur tous les terrains -des plus aisés aux plus modestes.

Ce roman est plein de rebondissements, c’est amusant et dépaysant. C’est une enquête policière avec les codes et les mystères du genre et aussi un petit côté « cold case » car le juge revient sur des affaires anciennes laissées par ses prédécesseurs), il y a aussi les aspects de la Chine ancienne et de la vie dans le milieu judiciaire et dans la famille (avec la première femme et les secondes épouses). Le personnage de Mme Ti est vraiment intéressant : tout en respectant les traditions de son époque, elle profite de ces enquêtes pour montrer son intelligence et montre un petit air de féminisme.

J’ai beaucoup apprécié la lecture audio qui est agrémentée de coupures musicales entre les chapitres

C’est un savant mélange très réussi !

 

  Chez Sylire : Le thème du mois est  » Une histoire policière »