Trois jours et une vie : Pierre Lemaitre (Lu par Philippe Torreton)

Ce roman est difficile à classer : ce n’est pas vraiment un polar même s’il y en a des éléments, ce n’est pas vraiment un thriller même si on traverse des tensions, ce n’est pas seulement un roman sociologique même si on y analyse différentes parties de la population et c’est certainement un roman très psychologique…

L’histoire commence avec Antoine, un jeune ado de 12 ans qui vit dans une petite ville de province et qui dans un accès de colère tue un petit garçon de son entourage et fait disparaître le corps dans la forêt sans rien dire à personne.

S’en suivent les recherches pour retrouver Rémi que l’on croit juste disparu, voir enlevé. L’angoisse d’Antoine qui craint d’être découvert et es différents portraits des habitants de la ville. Et puis une tempête terrible -physique celle-ci- qui détruit la ville et modifie tout…

Puis, 12 ans plus tard, on retrouve Antoine qui n’a bien entendu jamais oublié ce qui s’est passé et qui se retrouve malgré lui obligé de retourner sur « les lieux du crime » et de se frotter à nouveau au lieu qu’il a toujours voulu quitter.

J’ai aimé ce roman qui creuse la nature humaine, qui n’est pas manichéen (on s’inquiète pour Antoine et on comprend ses angoisses tout en étant horrifié de l’incertitude dans laquelle sont plongés les parents de Rémi…) C’est l’histoire d’une fuite en avant qu’on espère tous n’avoir jamais à vivre ou que nos enfants n’aient à vivre (je ne pouvais pas m’empêcher de me dire « Et si un jour ça arrivait à mon fils… »)

Bravo à Pierre Lemaitre pour ce roman différent de ce qu’il a fait jusqu’ici et bravo à Philippe Torreton qui a lu ce roman de façon vraiment parfaite !

Pour le prix Audiolib 2017

Les avis de  AproposdelivresEstelle, Les lectures de LilyMeuraïe,   PascalSandrine (les autres jurés du prix Audiolib)

8 commentaires sur « Trois jours et une vie : Pierre Lemaitre (Lu par Philippe Torreton) »

  1. que c’est tentant ! malheureusement, je n’ai plus l’occasion d’écouter des livres audio (je ne vais pas me plaindre non plus : mes trajets voiture ont considérablement été raccourcis) mais je lirai ce roman !

    J'aime

    1. c’est sûr que la voiture est quand même le meilleur endroit pour écouter
      (et surtout avoir l’impression de ne plus perdre du temps de lecture!)
      Bonne découverte de ce roman!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :