« Un meurtre sera commis le… » de Agatha Christie

Dans le petit village « so British » de Chipping Cleghorm, tous les habitants lisent la gazette locale pour connaître la vie des environs. Un matin, une petite annonce étonne tous les lecteurs : « Un meurtre est annoncé, qui aura lieu le vendredi 29 octobre à six heures trente de l’après-midi à Little Paddocks. Les amis sont priés de tenir compte de cette invitation, qui ne sera pas renouvelée … ». (Et c’est en tapant mon billet que je réalise que le hasard veut que je programme mon billet le 30 octobre… 😉

Les villageois imaginent tous qu’il s’agit d’une invitation déguisée à une « murder-party » ou une plaisanterie d’un des habitants de la maison mais ils sont tous curieux et décident de se rendre à Little Paddocks sous des prétextes plus ou moins subtils.

Les plus surpris de cette annonce sont les habitants où est censée se tenir cette invitation ! Miss Blacklock, la propriétaire, son amie d’enfance  Dora Bunner, ses jeunes cousins qui la traitent plus comme une tante, Patrick Simmons et Julia Simmons, Phillipa Haymes, veuve de guerre hébergée ici tout en étant jardinière pour une voisine et Mitzi, la cuisinière acariâtre, réfugiée des pays de l’Est qui vit très mal son nouveau statut de domestique. Cependant, se doutant bien que l’annonce est sans doute une plaisanterie qui attirera le voisinage, ils se préparent à accueillir leur venue de plus ou moins bonne grâce.

À six heures trente, la lumière s’éteint, un homme ouvre la porte, passe une torche sur les « invités » dans le noir et des coups de feu retentissent. S’en suit une agitation pour allumer la lumière et on retrouve l’intrus mort tué avec son arme tombée à ses pieds et Miss Blacklock avec du sangs qui coule d’une blessure causée par une des balles.

Tout le monde s’accorde à penser que cet homme en voulait à la vie de Miss Blacklock…

Tout serait si simple si on ne réalisait pas que deux personnes deviendraient riches à la mort de la propriétaire de Little Paddocks : des jumeaux appelés Pip et Emma qu’elle ne connait pas directement qui auraient aujourd’hui environs 25 ans… Et puis on peut s’interroger sur les jeunes cousins, Patrick et Julia, deux jeunes adultes que Miss Blacklock ne connaissait pas avant quelques mois qui espèrent peut-être un héritage… Et les autres habitants du village ne cachent-ils pas eux aussi des choses sur leur passé ?

C’est d’autant plus important que l’inspecteur découvre qu’une porte qui était censée être condamnée était en réalité parfaitement huilée et aurait pu permettre à quelqu’un d’autre de tirer les coups de feu…

Par le plus grand des hasards, Miss Marple était présente dans les environs et est amie avec une des personnes présente lors de la fusillade. Elle apportera donc son éclairage précieux aux policiers… Ce qui n’empêchera pas d’autres morts de survenir…

Un très bon Agatha Christie, tout d’abord par son ambiance très « campagne anglaise » et « petit village » et puis Miss Marple est très douée !

 

 

  : 47

 catégorie « phrase » pour ma ligne « Agatha Christie »  

  chez Titine

3 commentaires sur « « Un meurtre sera commis le… » de Agatha Christie »

  1. Un de mes tout préférés, mais bon entre Dame Agath et moi ça ne veut pas dire grand chose, disons un de ceux que j’ai le plus relu j’ai adoré l’ambiance d’après guerre, tous ces efforts pour maintenir un mode de vie ébranlé qui va bientôt disparaitre.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :