Disparue : Lisa Gardner

La voiture de Rainie Conner est retrouvée abandonnée portière ouverte, phares allumés et moteur en route en pleine nuit sous une pluie battante. Les services de police du commandant Kincaid et les services de la shérif Shelly Atkins sont sur l’affaire. Au début, ils ne savent pas s’il s’agit d’un crime ou juste d’une disparition volontaire. Le fait que Rainie Conner soit une profileuse qui travaille avec son mari Pierce Quincy, ancien du FBI et lui aussi profileur change un peu la donne. Mais le fait que Rainie et Pierce viennent de se séparer car elle s’était remise à boire pose aussi problème dans l’enquête car ces éléments brouillent les pistes pour les enquêteurs. Pierce fait aussi appel à sa fille Kimberly, agent du FBI et son compagnon policier d’état.

Très vite, le ravisseur rentre en contact avec eux. Il déclare vouloir une somme d’argent mais il ressort qu’il veut surtout la célébrité et ce qui semblait au début un acte assez improvisé se révèle avoir été très bien préparé et organisé.

L’affaire se complique terriblement quand Dougie, le petit garçon de 7 ans extrêmement perturbé dont Rainie s’occupait dans le cadre de son travail disparaît lui aussi.

Le roman alterne des passages concernant l’enquête heure par heure, du point de vue des enquêteurs qui tâtonnent, poursuivent des pistes, creusent le passé de Rainie et de Dougie (et se cachent aussi un peu des choses selon les services auxquels ils appartiennent…) et  des passages qui montrent la situation du point de vue de Rainie.

C’est très rythmé, haletant et je dois dire que j’ai dévoré ce roman de 500 pages en un rien de temps ! Je me suis bien doutée du coupable mais ça n’empêche pas de lire le roman avidement jusqu’à la fin ! Un bon thriller, assez psychologique aussi car au-delà de l’enquête sur la recherche de Rainie et Dougie, on revient sur les enquêtes terribles que la profileuse a faites dans sa vie et ses expériences de vie qui l’ont assez abîmées et sur l’enfance assez terrible de Dougie.

J’ai déjà lu et aimé deux roman de Lisa Gardner : « Derniers adieux » et « La maison d’à côté ».

Merci à Vive les Bêtises pour ce cadeau d’anniversaire d’il y a 3 ans, je me suis rattrapée en le lisant en 3 jours 😉

  chez Antigone et Anne 

 Vive les bêtises (merci encore!!)