« Quatre soeurs -T3 Bettina » de Cati Baur d’après Malika Ferdjoukh

J’ai lu le roman « Quatre sœurs » de Malika Ferdjoukh qui englobe les quatre volumes aux noms de quatre des sœurs Verdeleine et puis j’ai lu les versions BD par Catie Baur : « Enid », « Hortense » et aujourd’hui Bettina.

Cette famille de filles de 23 à 11 ans est vraiment attachante. Pour ceux qui ne connaîtrait pas, il s’agit de 5 sœurs qui vivent ensemble après la mort accidentelle de leurs parents (qui reviennent les voir sous forme de fantômes).

Les temps commencent à être durs et Charlie, la grande sœur qui s’occupe de ses sœurs se voit contrainte de louer une partie de la maison à un logeur. Elle tombe sous le charme de celui-ci, ce qui vient bouleverser l’harmonie qui existait entre la famille et Basile son amoureux d’avant, quasiment un père pour elles… Mais Charlie a sans doute besoin de se sentir belle et insouciante.

Bettina de son côté ne se remet pas d’avoir laissé filer le garçon parfait et Hortense attend avec impatience des nouvelles de son amie Muguette, très malade, qui lui maque beaucoup.

Les petits cousins de Paris mettent de l’ambiance.

Il y a de beaux moments touchants dans cet album, des doutes, des malheurs et des réflexions sérieuses tout en étant émaillé d’humour et de légèreté. Les personnages mis en lumière sont montrés avec pas mal de profondeur.

Les dessins sont toujours aussi agréables, comme croqués et aux couleurs pleines de fraicheur. C’est un plaisir de retrouver cette maison et ses habitants !

          

 catégorie « Famille » pour ma ligne BD

« Le mystère de Listerdale » de Agatha Christie

Le Mystère de Listerdale 

Philomel Cottage

Une jeune fille dans le train

Une chanson pour six pence

La Métamorphose d’Edward Robinson

Accident

Jane cherche une situation

Un dimanche fructueux

L’Aventure de Mr Eastwood

La Boule rouge

L’Émeraude du Rajah

Le Chant du cygne 

Ce titre est un recueil de 12 nouvelles. J’ai beaucoup aimé ces histoires dans lesquelles on retrouve des thématiques traitées par la Reine du Crime dans ses romans. Elles sont pleines de rythme. Elles jouent sur les faux semblants et sur le cynisme de certains personnages et l’envie d’aventures d’autres. Et le seul bémol c’est qu’on aimerait que certaines soient plus longues ! Je ne vais pas faire le résumé de chaque nouvelle car elles sont assez courtes mais elles valent toutes le coup !

 

 

    

  : 50

 catégorie « aliment » pour ma ligne « Agatha Christie »  (Mystère = une glace )

  chez Titine