L’effet papillon (T5) : Jussi Alder-Olsen (Lu par Julien Chatelet)

Ce roman est la 5ème enquête du Département V de Carl Mørck, Assad et Rose après « Miséricorde », « Profanation » et « Délivrance » et « Dossier 64 ».

Je vais commencer par vous dire que j’ai toujours beaucoup aimé cette série que j’ai lue en audio depuis le début mais j’avoue que je suis nettement moins enthousiaste avec ce tome. J’irais même jusqu’à dire que je me suis un peu ennuyée… Ce qui est un peu paradoxal car c‘est bourré d’action…

J’ai trouvé que cette fois c’était trop long à démarrer et qu’il y avait trop d’histoires et que cela partait dans tous les sens. C’était souvent très exagéré et j’ai trouvé les personnages moins cohérents et moins attachants que dans les autres tomes.

Alors, on commence avec une histoire d’arnaque aux financements humanitaires européens et danois en Afrique et il y a des morts…

Puis, on arrive au Danemark et on rencontre Marco, un jeune pickpocket qui vit dans une sorte de communauté de malfrats et qui veut quitter le clan mené par son oncle sans pitié, Zola. En cherchant à fuir, il tombe sur un cadavre (littéralement) et le lecteur comprend qu’il y a un lien entre la situation africaine et celle de Marco.

On s’intéresse alors plus au jeune gitan honnête et débrouillard qui cherche à se sortir de sa vie de marginal. Il veut d’ailleurs retrouver la famille de l’homme dont il a trouvé le cadavre.

Quand -enfin- on retrouve Carl Morck et son équipe du département V, on se perd d’abord dans des histoires internes au commissariat puis ils mènent une petite enquête sans grand intérêt avant que Rose ne les mette sur la piste d’une recherche de personne disparue : celle de l’homme dont Marco a trouvé le corps….

Bon, je crois que si ça avait été une lecture papier, j’aurais passé beaucoup de pages car il y a vraiment des passages avec Marco qui sont vraiment incohérents et exagérés… Je me suis demandé s’il était immortel et surhumain par moment…

Donc, je ne conseille ce roman qu’aux gens qui comme moi ont envie de suivre la vie des personnages récurrents mais il est clair que j’attends avec moins d’impatience la suite cette fois -ci (mais je la lirai quand même 😉

Comme d’habitude, le lecteur est très bon !

Merci 

10 commentaires sur « L’effet papillon (T5) : Jussi Alder-Olsen (Lu par Julien Chatelet) »

  1. ah oui, clairement, il faut commencer par le premier car les personnages
    récurrents évoluent au fil des tomes et c’est intéressant de les suivre et
    d’apprendre à les connaître mais ce tome là m’a moins emballé, si ça avait
    été le premier je n’aurai pas poursuivi la série

    J'aime

    1. peut-être car j’vais écouté le tome 4 peu de temps avant et en général je
      laisse passer plus de temps entre deux roman d’une série. Je ne poursuivrai
      pas tout de suite avec l’auteur! (mais j’y reviendrai 😉

      J'aime

    1. Enna : oui, surtout quand on espace pas assez les différents tomes, ce qui était le cas cette fois.

      Rachel : oh oui toujours mettre 2 a 3 livres entre….

      Enna : oui, c’est certain!

      J'aime

    1. oui, tu vas en profiter un bon moment Disons que j’ai surtout trouvé
      que l’auteur a voulu trop en mettre dans son histoire et à un moment on n’y
      croit plus du tout et du coup l’ennui est arrivé

      J'aime

  2. J’ai arrêté après Dossier 64 le coeur n’y était plus alors que j’ai beaucoup aimé les deux premiers. Mon seul regret, c’est d’avoir laissé en cours de route le personnage du réfugié syrien que j’aimais beaucoup.

    J'aime

    1. moi c’est le premier qui me lasse, mais je pense vraiment que c’était trop
      tôt après « Dossier 64 ». On en apprend un peu plus sur Assad mais c’est
      encore très mystérieux

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :