365 jours d’Enna en photos

Pour fêter les 8 ans du blog, après les « Curiositésbloguesques », puis « Une année en couleur« ,  « Des titres et des textes » , « Ce mois-ci, j’ai aimé, je n’ai pas aimé »« Les 5 sens » « 8 photos pour 8 moments de vie« ,  « Retour vers le futur » et enfin  « Les madeleines d’Enna », je vous propose un nouveau rendez-vous que j’ai appelé :

 

L’idée m’est venue en lisant « Les gens dans l’enveloppe », quand Isabelle Monnin disait prendre une photo par jour et en réalisant que sur ma page Facebook du blog et sur ma page Instagram, je partage quasiment quotidiennement des photos plus ou moins en lien avec le blog. Je me suis dit que ça serait un sympathique retour sur une année, mois après mois.

Voici le temps qui passe entre le 8 du mois précédant et aujourd’hui!

 

8 : un mercredi de prof c’est corriger des copies et trier des papiers officiels pour le voyage en Angleterre

9 : Petit déjeuner de lectrice avec ma nouvelle lecture… Réveil en douceur car je me suis couchée trop tard (à regarder des conneries à la télé en m’occupant des liens du Petit Bac 😉) : je suis CREVÉE dès le matin!

10 :  Je tape des billets de blog en écoutant les victoires de la musique en fond sonore

11 : Lecture mère et fils!

12 : Je commence cette lecture jeunesse du Prix des Incorruptibles aujourd’hui! Lecture assortie à ma tenue!

13 : 12,5km 1h20 Sortie super agréable! Je prépare le marathon en écoutant les copines des Bibliomaniacs !

 

 14 : J’ai emmené Bastien chez mes parents et j’en ai profité pour commencer ma nouvelle lecture audio : «Le dernier des nôtres» de Adelaïde de Clermont-Tonnerre pour le prix Audiolib

15 : Petit déjeuner de lectrice avec la BD «Le jour où…1987-2007 France Info 20 ans d’actualité»

16 :lecture dans le train jusqu’à Paris, dans le métro et dans le TGV pour Lyon. Ma nouvelle lecture «L’amie prodigieuse» avance bien 😉

17 : Je prépare mon voyage d’un mois aux États-Unis en anticipant sur mes lectures de l’été… il va falloir que je m’entraîne un peu et que je fasse du stock maintenant!

18 : tourisme dans les cieux de Lyon

19 : Jogging d’une heure en écoutant mon  audio (Le dernier des nôtres) dans le parc de la tête d’Or à Lyon

 

20 :  J’ai appris à utiliser ma liseuse

21 : Lecture dans le train et à la gare entre deux trains, je retrouve «L’amie prodigieuse»

22 : Nouvelle lecture : «the girls»

23 : Prêter sa voiture une semaine à une copine-collègue ça veut dire être récompensée par des livres qu’elle a pioché dans ma LAL (et qu’elle-même a aimé!) Je suis super gâtée!

24 : Avant de me remettre à la préparation du voyage en Angleterre pour le travail, je lis une petite BD!

25 :Week-end Carnaval en famille

26 :Week-end lecture audio «Entre ciel et Lou» et jogging (2h50 d’ecoute et de course à pied)

27 : Rentrer de la première journée de retour au boulot où j’ai passé toutes mes minutes de libres à gérer le voyage en Angleterre… J’ai bien mérité de lire quelques pages!

 

 

28 : Aujourd’hui c’est mardi gras, alors en bonne habitante de ville de carnaval et en tant que English teacher, j’ai accueilli mes élèves comme ça en cours. Je vous rassure mes élèves savent que je suis folle!

1 : Préparation marathon oblige, j’ai couru les 40 mn rapides de mon programme sous la pluie et le vent après avoir déposé Bastien à l’école… Heureusement que ce n’est QUE 40 mn aujourd’hui!!

2 : Une journée très stressante au boulot à cause de parents qui se désistent du voyage en Angleterre et beaucoup de documents à récupérer​…

3 : J’ai mangé au restaurant d’application, invitée comme certains collègues par nos​ élèves de 4ème du dispositif alternance avec notre collègue d’atelier. Et j’ai eu le droit à un délicieux gâteau sans lactose! Petit moment de répit et de plaisir de prof (les élèves étaient habillés «chic» et ils étaient souriants, même mon gros décrocheur!) Bravo aux collègues PLP qui font des miracles!

4 : Je profite pour prendre du temps pour moi avec zéro stress dans un café… je ne pense plus au voyage en Angleterre, je ne pense plus à mon père et son caractère de cochon, je ne me tracasse pas pour Bastien qui est avec ses grands parents et L’Homme qui est occupé ailleurs… Rayon de soleil, thé, fauteuil confortables et un livre!

5 : Lecture audio en courant : «les enfants des justes», 2h et 18,6km sous la pluie et le vent! Préparation marathon en cours!

6 :  Deux jours de formation sur les compétences orales avec des formateurs qui cette fois-ci sont vraiment bien!!

7 :  En rentrant de ma formation je m’arrête au collège pour récupérer des documents pour le voyage en Angleterre et pour imprimer mes bulletins… Heureusement je suis accompagnée par les copines Bibliomaniacs!

 

 

 Et comme il n’y a pas que les photos et les livres dans la vie, voici de quoi manger  : avec mon chef personnel en guest star, les pâtes au citron de L’Homme : 

 

 

Enfin, le « Book Jar »  : aidez moi à choisir le prochain livre issu de ma PAL à être photographié en train d’être lu. Dans les commentaires, donnez moi un nombre entre 1 et 41… (soit au hasard soit en choisissant dans ma PAL) : je ferai le tirage au sort avec  Bastien 

  

(d’un clic sur l’image vous arrivez sur ma PAL)

« La baleine thébaïde » de Pierre Raufast

Je n’avais jamais lu Pierre Raufast et pourtant j’avais vu son nom circuler sur la blogo alors je me suis laissée tenter par son dernier roman lors d’une opération Masse Critique.

Pas simple de parler de ce roman car il est fait d’allers retours et chaque intervenant fait avancer (ou reculer) le récit. Mais je vous rassure c’est totalement clair pendant la lecture !

Richeville est un jeune homme -un peu loser- qui ne trouve pas très bien sa place dans sa famille et qui après ses études ne sait pas trop ce qu’il veut faire.

Il est embauché sur un bateau pour partir à la recherche d’une baleine exceptionnelle dont la fréquence du chant est inhabituelle et qui est donc une baleine solitaire -un sentiment que partage Richeville qui se sent proche de l’animal… Mais l’opération scientifique dans laquelle il s’est engagée ne se déroule pas du tout comme il l’avait imaginée…

La suite du roman donne la parole à d’autres personnages et on rentre dans un univers scientifique assez passionnant sur les manipulations génétiques. Puis, un autre volet du roman aborde des aventures liées indirectement à une baleine, à la technologie de pointe et à une certaine solitude…

Je ne veux pas en dire trop pour vous laisser surprendre mais je peux vous dire que je me suis laissée prendre par ce roman qui est riche et qui se lit très bien. C’est scientifique mais c’est très humain et très facile à lire. C’est une bonne découverte pour moi.

L’auteur fini avec une postface assez personnelle où il évoque les différentes formes qu’aurait pu prendre son roman, les choix qu’il a fait dans son récit. Il évoque aussi les autres livres pour qui les auteurs ont fait  des choix : 

 

Et puis, j’aime bien les clin d’oeil du hasard et alors que je lisais « Le mystère de Listerdale » de Agatha Christie et que je savais que j’allais lire « La baleine thébaïde » juste après, voilà que je croise ce mot que je n’avais jamais entendu de ma vie avant 😉

 Objectif 2017 : -6

Merci à  et 

deuxième ligne catégorie « animal »

« Roma enigma » de Gilda Piersanti (lu par Hélène Lausseur)

 

Une étudiante est tuée devant une pâtisserie réputée du quartier populaire de La Garbatella. Rien n’explique pourquoi cette jeune femme aurait été tuée à cet endroit-là… Et pour cause, le lecteur le sait depuis le début du roman, la victime n’est pas celle qui était prévue et pourtant, il y a bien deux morts mais l’une est mieux camouflée que l’autre et n’intéresse pas les inspecteurs. Enfin, elle intrigue quand même beaucoup l’inspectrice Mariella De Luca.

Le meurtrier qui a presque commis un crime parfait se perd en tombant amoureux de la jeune étudiante qu’il a tué par hasard et du coup il finit par attirer l’attention de l’inspectrice…

Et l’explication de son crime nous fait remonter dans le passé et met Mariella De Luca en danger, sans doute parce qu’elle n’a pas tout à fait la tête à son travail pour des raisons personnelles…

C’est un polar plutôt réussi. L’affaire en elle-même est bien ficelée avec des personnages intéressants et surtout ce roman policier se passe à Rome et rien que ça c’est agréable car on voyage vraiment, la lectrice lisant les noms de lieux ou de personnes avec un accent italien (en tout cas pour moi qui ne parle pas cette langue) et c’est très dépaysant !

J’ai découvert ce roman audio par hasard car ma copine Mrs B me l’avait prêté sans que je sache de quoi ça parlait. Je ne savais donc pas que c’était le sixième volet des « Saisons meurtrières » de Gilda Piersanti. Je me suis bien doutée cependant que les personnages étaient sans doute récurrents et je pense que je relirai des titres de cette auteur avec plaisir.

 Par Mrs B! Merci!

Catégorie « Lieu » de ma ligne « audio »