“L’idée ridicule de ne plus jamais te revoir » de Rosa Montero

« Chargée d’écrire une préface pour l’extraordinaire journal que Marie Curie a tenu après la mort de Pierre Curie, Rosa Montero s’est vue prise dans un tourbillon de mots. Au fil de son récit du parcours extraordinaire et largement méconnu de cette femme hors normes, elle construit un livre à mi-chemin entre les souvenirs personnels et la mémoire collective, entre l’analyse de notre époque et l’évocation intime. Elle nous parle du dépassement de la douleur, de la perte de l’homme aimé qu’elle vient elle-même de vivre, du deuil, de la reconstruction de soi, des relations entre les hommes et les femmes, de la splendeur du sexe, de la bonne mort et de la belle vie, de la science et de l’ignorance, de la force salvatrice de la littérature et de la sagesse de ceux qui apprennent à jouir de l’existence avec plénitude et légèreté.

Vivant, libre, original, ce texte étonnant, plein de souvenirs, d’anecdotes et d’amitiés nous plonge dans le plaisir primaire qu’apporte une bonne histoire. Un récit sincère, émouvant, captivant dès ses premières pages. Le lecteur sent, comme toujours avec la vraie littérature, qu’il a été écrit pour lui. »

Je commence par vous donner l’avis de l’éditeur et je vous avoue tout de suite que j’ai abandonné ce roman après un tiers de la lecture. Mais je quand même vous dire quelques mots personnels sur ce livre parce que je n’ai pas vraiment à mettre le doigt sur ce qui a fait que je n’ai pas accroché.

J’ai trouvé que l’auteur parlait très bien du deuil et elle a des réflexions très intéressantes sur l’amour et sur l’écriture.  J’ai aussi apprécié ce qu’elle raconte sur Marie Curie car on découvre une femme assez fascinante, à la fois hors de son temps, très moderne et à la fois victime de la place des femmes dans son époque…

Et pourtant, j’ai abandonné. Je pense que c’est principalement parce que c’était trop «documentaire» pour moi, trop «biographique», je suis un peu hermétique, ce n’est pas un roman pour moi, mais un récit et j’attendais plus de fiction…

Et puis je n’ai absolument pas compris (et ça m’a même gêné dans ma lecture) le gadget des symboles # suivis d’un mot (style twitter/instagram) …

Je vous renvoie vers l’émission des Bibliomaniacs qui a parlé de ce roman : 

Bibliomaniacs janvier 2017

Nous sommes ravies de vous retrouver pour la toute première émission de 2017 ! Nous vous souhaitons une excellente année : santé, bonheur, amour, réussite…et bien sûr de très belles lectures!

http://www.bibliomaniacs.fr

 

 objectif 2017 : -10

 chez Antigone

 par Eva (je suis désolée de ne pas avoir aimé assez pour le fini 😉

 avec Marion (cliquez sur son nom pour voir son avis!)

Tarte aux épinards, pois chiches et chorizo

Il y a des essais improbables qui fonctionnent parfois! L’autre jour je devais faire à manger avec les moyens du bord : en regardant le frigo j’ai trouvé une pâte à tarte, des épinards surgelés, un fond de bocal de pois chiches, un reste de chorizo et je me suis dit « Tiens si je mélangeais tout ça ! » C’était risqué mais la réaction de Bastien quand je lui ai annoncé que le dîner serait une tarte aux épinards, pois chiches et chorizo ayant été « Ah ! ça a l’air bon ! » je me suis dit que j’avais bien fait de tenter le coup ! Et d’ailleurs nous avons tous aimé cette tarte qui a été dévorée en un clin d’œil !

Ingrédients : une pâte feuilletée (sans lactose pour moi) / environ 300 g d’épinards surgelés bio (j’en ai tout le temps au congel, mais vous pouvez en prendre des frais bien sûr !) / 300 g de pois chiches en conserve / 2 gousses d’ail / un demi chorizo (sans lactose ajouté pour moi, je le trouve à la Biocoop « Luis Gil ») /  3 cuillères à soupe de sauce tomate / 3 cuillères à soupe de cumin en poudre / une pointe de piment (si vous aimez les plats épicés, sinon, le chorizo suffira) / 3 œufs / 4 cuillères à soupe de crème fraiche (ou de crème de soja pour moi) / sel, poivre

Préchauffer le four TH 6

 

> Dans une poêle, faire revenir les épinards dans de l’huile d’olive.

> Écraser l’ail et ajouter à la poêle.

> Ajouter la sauce tomate, le cumin, le piment (facultatif), le sel et le poivre.

> Rincer et égoutter les pois chiches et les ajouter à la poêle.

> Retirer la peau du chorizo et couper en rondelles et ajouter à la poêle.

> Laisser mijoter quelques minutes en mélangeant tous les ingrédients ensemble (jusqu’à ce que les épinards soient décongelés dans mon cas !)

 

> Pendant ce temps, dans un bol, mélanger les œufs et la crème (fraiche ou de soja) et saler.

> Dans un moule à tarte, placer la pâte feuilletée, piquer d’une fourchette.

> Verser le contenu de la poêle sur la pâte à tarte et couvrir du mélange œuf/crème.

> Mettre au four pour 30 mn.

 

Entre ciel et Lou : Lorraine Fouchet (lu par Maia Baran, Patrick Descamps, Frédéric Meaux et Colette Sodoyez)

Quand Sandrine m’a proposé de me prêter ce roman, j’ai d’abord eu peur que ce soit un peu mielleux pour moi, un peu trop à l’eau de rose mais devant son enthousiasme et celui de Mrs B je me suis laisser tenter et j’ai bien fait !

Ce n’est peut-être pas un chef d’œuvre de la grande littérature qui figurera au Goncourt mais c’est un roman « feel good » qui fait du bien avec des personnages attachants et un cadre qui donne envie ! C’est une histoire de famille qui peut ressembler à tant d’autres (personnellement, il y a eu quelques résonnances chez moi, je ne vous dirais pas où, mais certains aspects de cette famille m’ont parlé !) et c’est une histoire pleine d’amour et de bons sentiments qu’il ne faut certainement pas bouder !

L’histoire est celle de Jo dont la femme, Lou, son grand amour, vient de mourir.  Elle était encore jeune mais frappée d’une maladie qui la diminuait. Jo qui était cardiologue réputé à Paris vivait avec Lou sur l’île de Groix, en Bretagne, depuis sa retraite. Cette île, c’était son île de naissance et l’île d’adoption de Lou. Ils y venaient en famille régulièrement avec leurs deux enfants aujourd’hui adultes, Cyrian et Sarah. Cyrian a eu une petite fille avec une groisillonne qu’il n’a pas épousée mais est aujourd’hui marié et père d’une autre petite fille et vit en région parisienne. Sarah qui a appris qu’elle souffrait d’une maladie dégénérative au moment de ses études supérieures et qui a été plaquée par son fiancé à ce moment-là, vit une vie de bohème affective pour ne pas s’attacher.

Au moment de l’enterrement, Jo apprend que Lou lui a joué une tour posthume : ce dernier doit rendre ses deux enfants heureux dans les deux mois qui suivent. Cette mission est loin d’être aisée car les liens se sont distendus entre Jo, le père souvent absent quand il travaillait et ses deux enfants qu’il ne comprend pas forcément.

Mais pour éviter de sombrer dans le chagrin, il va faire en sorte de respecter les dernières volontés de Lou en apprenant à connaître ses enfants, s’impliquer dans leurs vies indirectement ou directement, s’intéresser à eux et ainsi les aider à y voir plus clair dans leurs vies respectives. C’est un roman qui montre que les non-dits et la distance affective peut faire souffrir sans même que les uns et les autres s’en rendent vraiment compte et qui montre aussi que des ressentiments peuvent s’installer facilement. Le mot clé : communiquer !

La version audio est lue par plusieurs lecteurs qui tour à tour donnent voix à Jo, Lou, Cyrian et Sarah, les petites filles, et d’autres personnages qui partagent ou vont traverser leurs vies.

Une belle histoire riche et bien lue que je vous recommande !

par Sandrine (cliquez sur son nom pour lire son avis)

Challenge Petit Bac 2017 :  catégorie « prénom »


COMMENTAIRES LAISSÉS SUR CANALBLOG À L’ÉPOQUE :
  • et bin cela va faire un bon telefilm….j’avoue aussi que ce n’est pas trop mon style…en tout cas c’est bien si tu as apprecie… Posté par rachelmardi 28 mars 2017 |
  • je ne pensais pas du tout que c’était mon style et tu vois j’ai aimé! je me
    suis laisser surprendre! et je pense en effet que ça ferait un bon film! Posté par Ennamardi 28 mars 2017 |

  • Très contente de ton avis très positif tu te doutes bien  Posté par Sandrine(SD49)mercredi 29 mars 2017

  • oui  merci de me l’avoir fait découvrir, j’ai passé un très bon moment de lecture! Posté par Ennajeudi 30 mars 2017  

  • Je me réserve ce livre audio pour un moment pour je voudrai me détendre. C’est pas forcément mon truc non plus, le feel good mais un de temps en temps, ça ne fait pas de mal. Posté par Syliresamedi 01 avril 2017 |
  • voilà! pour un moment où tu as besoin d’une lecture pas prise de tête, c’est parfait : j’ai passé un excellent moment (et je ne m’y attendais pas en plus   Enna, dimanche 02 avril 2017