Les indiscrétions d’Hercule Poirot : Agatha Christie

les indiscrétions

Richard Abernethie est mort dans son sommeil et sa famille se réunit dans la demeure familiale pour l’enterrement : frère, sœur, belles-sœurs, neveu et nièces et les époux de ces dernières se retrouvent. Ils apprennent qu’ils vont tous se partager l’héritage et cela n’aurait pas été un moment très marquant si Cora, la sœur de Richard, perdue de vue depuis longtemps, toujours aussi fantasque et un peu naïve, n’avait pas étonné tout le monde en demandant si son frère avait bien été assassiné.

Tout le monde est troublé mais cette intervention prend un tout autre importance quand le lendemain Cora est retrouvée sauvagement assassinée chez elle. Puis quand sa dame de compagnie échappe de peu à un empoisonnement, la police s’intéresse à tous ces crimes pour voir s’ils sont liés et si Richard a été assassiné

Hercule Poirot intervient alors et se renseigne sur tous les membres de la famille et grâce à un informateur, il apprend tous leurs secrets et leur grand besoin d’argent. Ils avaient tous de bonnes raisons de se débarrasser de Richard Abernethie. En se faisant passer pour quelqu’un d’autre, il enquête discrètement au cœur de la famille en les faisant parler sans qu’ils s’en rendent compte.

C’est encore une bonne histoire de famille et d’héritage et de secrets  dont Agatha Christie a le secret.

51e Agatha Christie de ma collection 

a year in England chez Titine

Petit Bac 2017catégorie « prénom » de ma ligne « Agatha Christie »


COMMENTAIRES LAISSÉS SUR CANALBLOG À L’ÉPOQUE :
  • oh tout un bien Hercule…tiens je ne me souviens pas de l’avoir vu….en tout cas l’enquête a l’air bon… Posté par racheljeudi 30 mars 2017 |
  • L’ambiance est bien celle d’Agatha Christie  Posté par Ennajeudi 30 mars 2017

Âmes Graphiques – Pluie- Les participants

 

Sabine du Petit Carré Jaune a rendu son rendez-vous photographique « Âme graphique » nomade en le faisant voyager de blog en blog. Ce mois-ci, elle m’a confié les clés et donc jeudi dernier  je vous attendais avec vos photos inspirées par le mot « PLUIE »!

Personnellement, j’ai été inspirée par  la pluie qui dansait sur le pare-brise du  car qui me ramenait de Londres : c’était  très beau! Vous ne voyez pas en photo le mouvement du vent sur les gouttes transformait cet inconvénient météorologique en un très joli et poétique ballet

*

Christine nous propose une pluie de pétales et c’est d’une grande douceur! 

« La pluie est un phénomène naturel par lequel parfois, des pétales tombent des arbres vers le sol… »

*

Sabine  nous raconte avec beaucoup de poésie sa quête de la pluie absente (Cliquez sur son nom pour voir son article)  :

« PLUIE d’un soir, PLUIE d’un regard.Petite musique d’un clapotis jazzy. Un petit coin de parapluie pour un coin de paradis. Souvenir d’un soir giboulées douarnenistes ensoleillées. »

*

Céline, ellea été gâtée par la pluie! (Cliquez sur son nom pour voir son article) 

 «  La vie ce n’est pas d’attendre que les orages passent, c’est d’apprendre comment dansersous la pluie. » Sénèque

*

Martine qui a préféré écouter la pluie au lieu de la photographier s’est trouvée dépourvue quand le soleil s’est installé  mais heureusement, elle a mis son fils à contribution car il faisait trop beau pour elle 😉 (Cliquez sur son nom pour voir son article)  :

 « Il y a des pluies de printemps, délicieuses, où le ciel a l’air de pleurer de joie. » Paul-Jean Toulet 

*

Gaelle nous offre un triptique de (non) pluie :

« Il n’y a pas de pluie par ici cette semaine. 
Le bleu azur a investi le ciel. 
Pour Michel Leiris, azur et pluie ne sont pas si éloignés…
Voici en 3 temps mon interprétation pluvieuse azurée! »

*

Lucie nous ouvre une page de pluie avec un extrait pluvieux de la BD « Les gens honnêtes » 

*

Manika déplore que les giboulées n’aient pas été si nombreuses en mars mais elle quand même trouvé la pluie tout en restant à l’abri ! (Cliquez sur son nom pour voir son article)  :

*

Marion rêvait d’un arc en ciel pour ce mot « pluie » sans trop y croire mais un chat mouillé et un garçon au manteau sec lui ont fait comprendre que la pluie de printemps lui avait apporté ce cadeau « superbe, coloré, magique »! (Cliquez sur son nom pour voir son article) :

*

Clodine nous présente le Koh Lanta de la poésie 🙂 Et la pluie qui a été l’inspiration des jeunes poètes a aussi permis une une photo pleine de poésie!

« Ce jour là on devait écrire des haïkus sur le Printemps. 
C’était en mars, le jour du printemps.
Pluie et froid.
Le car nous avait déposés, nous étions entre haïku et land-art.
Ecrire coûte que coûte.
Des sacs poubelles pour s’asseoir, deux des enfants en ont trouvé un autre usage.
Autant dire que les haïkus ont été orientés ! 
Sensations froid et mouillé ont été beaucoup partagées.
Dommage je ne sais plus où sont ces créations. 
Ecole Adrien
Tigeot« 

Au passage Clodine a un très joli projet à défendre : allez donc faire un tour ici 

FEUILLETER LA FRANCE AVEC VOUS

PARTIR à la RENCONTRE De CEUX QUI FONT LE LIVRE et de CEUX QUI LE FONT VIVRE ! DECOUVRIR & ECRIRE LA VIE DES LIVRES en AMONT et en AVAL de l’imprimerie. *** Derrière chaque livre, des hommes et des …

https://fr.ulule.com

*

Chez Aude, la pluie sur les velux peut à la fois être un monstre ou une berceuse (Cliquez sur son nom pour voir son article)  : 

*

Laetitia nous prouve que la pluie est bien plus jolie en couleur : 

*

Dites moi si je vous ai oublié!

Sabine a chargé Bastien de choisir le nouveau mot pour le jeudi  25 mai (attention exceptionnellement pas d’Âmes graphiques en avril!!). Vu ses préoccupations du moment, on a eu la chance d’échapper à « Pokemon » mais le premier mot qui lui est venu à l’esprit quand je lui ai expliqué le jeu a été « LIVRE » et comme on dit : « La vérité sortde la bouche des enfants » (et aussi « les chiens ne font pas des chats »!)

Je vous dirais plus tard chez qui nous serons réunis par Camille dans un billet chez Sabine!