A force de voir cette couverture de BD passer sur la blogo, j’ai sauté dessus dès que je l’ai vu à la médiathèque. Et je suis ravie car ça a été un coup de cœur.

L’histoire est celle d’un pêcheur breton qui part un matin sur son bateau laissant sa femme comme d’habitude… Mais cette fois les choses ne se passent pas du tout comme prévu ! Son petit chalutier fait une mauvaise rencontre avec un monstrueux bateau de pêche démesuré et commence alors pour lui une aventure maritime où il est accompagné d’un goéland et nourri aux sardines en boîtes, il va risquer la mort à plusieurs reprises il fait aussi de mauvaises rencontres.

De son côté, sa femme, après avoir attendu le retour de son homme sur le quai avec sa robe noire et blanche et sa coiffe bretonne, traverse des angoisses terribles en ne le voyant pas revenir. Après avoir cherché conseils auprès d’une voyante puis de Dieu, sa quête va la mener sur un paquebot de luxe qui va à La Havane. Partout où elle passe, elle apporte sa petite touche bretonne !

Je ne veux pas vous spoiler mais je vous annonce quand même un happy end pour ces deux personnages hauts en couleurs qui malgré les apparences s’aiment beaucoup !

Cet album qui a la particularité d’être sans parole est extrêmement vivant et expressif et à la fois drôle et touchant. Les dessins sont parfois comiques parfois grandioses selon les scènes.

Une BD à conseiller à tous les Bretons mais pas seulement ! A découvrir sans modération !

  chez Stephie

40 commentaires sur « Un océan d’amour : Lupano et Panaccione »

Répondre à Stephie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s