my name is

Lucy Barton revient sur un épisode de sa vie durant lequel elle a été hospitalisée plusieurs semaines. Son mari et ses enfants ne viennent pas souvent mais sa mère vient et reste plusieurs jours auprès d’elle dans sa chambre alors qu’elles ne s’étaient pas vues depuis des années.

Sous couvert de conversations qui pourraient paraître futiles et concernant principalement des gens que Lucy a connus quand elle était jeune et qui ont des histoires familiales compliquées, on comprend à demi-mots que les relations entre Lucy et sa famille ont toujours été très complexes.

Elle a supporté une extrême pauvreté quand elle était enfant avec ses parents et ses frères et sœurs et en a été stigmatisée par des personnes de leur entourage. Il y a aussi des sous-entendus sur d’autres traumatismes -il y a beaucoup de non-dits- et si elle aime sa mère et que cette dernière lui manque terriblement, on comprend aussi qu’il y a du ressentiment et qu’elle a fui sa vie de famille pour survivre.

Elle est devenue auteur et elle évoque aussi à quel point le travail d’écriture lui a permis une certaine résilience.

Le roman commence de façon un peu légère, presque creuse mais très vite on comprend vite qu’il y a en réalité beaucoup de profondeur -c’est un roman très subtil et très puissant avec des thèmes forts sur la famille, le couple, les traumatismes de l’enfance et la résilience.

Une bonne découverte faite grâce à ma copine Mrs B qui l’avait acheté en anglais. Le hasard veut que ce roman ait été traduit en français et fasse partie de la rentrée littéraire de septembre ! Vous pourrez donc le lire très vite !

PAL 2017Objectif 2017 : -25

lectures communes avec Sylire : Allons voir son avis!

prêté par par Mrs B : Merci!

mois américain chez Titine

J’inscris ce texte au Défi Livres de Argali zNLrpg-gSABTr5NM2onYd9Hm4lc

stock-footage-flag-theme-hd-english-speaking-countries-motion-background-with-spinning-flags-of-english

Publicités

25 commentaires sur « My name is Lucy Barton (Je m’appelle Lucy Barton) de Elizabeth Strout »

  1. Je suis tellement débordée ces temps-ci que… c’est la première fois que j’entends parler de ce roman !!! 😀 Je dois être la seule de toute la blogo !!! En tout cas, je le note, car il y a plein de thèmes que tu évoques qui m’interpellent énormément. Merci beaucoup et beau dimanche !

    Aimé par 1 personne

    1. ne t’inquiète pas : quand je l’ai lu cet été je ne savais même pas qu’il était édité en France pour la rentrée littéraire et je suis contente de contribuer à le faire connaître car il vaut vraiment le coup! 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s