Ce roman est une histoire de famille et une histoire d’amour, une histoire de folie et de soif de liberté. Le récit est raconté en alternant le point de vu du fils de la famille et du père et à eux deux, ils dressent le portrait de leur famille et surtout de leur mère/ épouse, une femme fantasque.

Je ne vais pas vous raconter l’histoire car je ne savais moi-même pas grand chose et j’ai été transportée dans un univers et je voudrais vraiment vous laisser plonger à votre tour dedans. Tout ce que je savais c’est qu’il s’agissait d’une histoire de famille  hors du commun et une histoire de folie.

Je ne vais pas rentrer dans les détails car les trouvailles pour parler de cette vie de famille sont à la fois drôles et tristes, improbables et pourtant crédibles, et il y a de la poésie et beaucoup d’émotions et surtout tant d’amour! J’ai ri, souri et pleuré aussi un peu…

La chanson « Mr Bojangles » par Nina Simone est aussi un élément important de ce roman. J’ai lu ce roman en audio et c’était un vrai bonheur car  avec des passages de la chanson qui augmentaient encore plus l’émotion de cette lecture! Je vous conseille vraiment la version audio!

Pour rester sur l’ambiance Nina Simone, j’avais lu le bel album jeunesse « Nina »

8 commentaires sur « En attendant Bojangles : Olivier Bourdeaut (lu par Louis Arène) »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s