Le blog de Nina : Béka et Grégoire Mabire

J’ai repéré cette BD lors d’un précédent Rendez-vous de la BD de la semaine chez Azilis et je me suis tout de suite dit que ça pourrait plaire aux filles de 10 ans de mon entourage. Je l’ai donc offerte à la fille de mon amie Mrs B et elle me l’a ensuite prêté et je l’ai moi-même prêtée à ma nièce de 10 ans. Je peux donc vous dire que cette BD atteint son but : elle a plu à ces deux jeunes filles, elles sont parfaitement dans la tranche d’âge mais je pense que ça peut aussi plaire au collège! Je suis peut-être moins enthousiaste avec mon regard d’adulte mais je peux néanmoins dire que j’ai apprécié les dessins.

Nina vient de déménager à la campagne. Elle quitte Paris et ses meilleurs amis pour suivre ses parents qui veulent profiter plus de la vie hors de la course citadine (même si malheureusement, travailler en free-lance à la maison, même à la campagne, ça ne donne pas plus de temps pour s’occuper d’une jeune fille de 10 ans qui s’ennuie). Pas de chance, la météo est exécrable à son arrivée et la rentrée dans une toute petite école où il n’y a qu’une poignée d’élèves de son âge n’est pas très encourageante. Nina voit la vie en noir et quand elle ouvre son blog c’est tout d’abord pour se plaindre et garder le contact avec ses amis parisiens.

Et puis un jour, Charlotte, une fille de sa classe laisse un message sur le blog et Nina finit par se retrouver avec deux bandes d’amis, les parisiens et ceux de la campagne. Il y a des histoires d’amitié, des histoires d’amour, des considérations sur le fait de grandir, sur les relations avec les parents.

Entre journal intime, blog et BD, cet album est très moderne et plaira sans doute aux jeunes lecteurs, plutôt filles sans doute…

 par Miss M

  chez Mo

catégorie « prénom » de ma ligne Jeunesse

Les vieux fourneaux -Tome 4- La magicienne : Lupano et Cauuet

Aaaah! Le retour des « Vieux fourneaux »! Quelle joie! Ce n’est pas le même coup de coeur que les 3 premiers tomes mais c’est quand même un immense plaisir de les retrouver!

Sophie et Antoine viennent de finir la tournée du spectacle de marionnettes de la jeune femme, « Le Loup en Slip », pendant lequel Antoine a pu s’occuper de sa petite-fille Juliette. Mais au grand dam de ses amis, il n’a pas découvert l’identité du père de la petite!

Ils rentrent au village pour découvrir que tout est bouleversé :  l’entreprise Garan-Servier qui devait agrandir ses locaux et ainsi potentiellement fournir plus d’emplois dans la région, doit arrêter les travaux car un insecte très rare, « la magicienne dentelée », aurait été vu sur le terrain. Les écologistes arrivent en masse et installent une ZAD (tiens, c’est encore plus d’actualité!).

En plus d’une bande hétéroclite de zadistes, un car de « Ni yeux ni maître » et des vieux copains débarquent aussi… Mais leurs intentions sont peut-être moins écolo que celles des autres manifestants… Les Vieux Fourneaux ont un trésor caché qu’ils ne veulent pas perdre avec les travaux d’agrandissement!

Sophie de son côté tombe sous le charme d’un beau jeune homme beau parleur et découvre des choses sur son père et nous en apprend sur le père de Juliette!

Alors, vivement le Tome 5 et le film qui est en préparation avec Pierre Richard et Eddy Mitchell!

Voici mes billets sur les trois premiers tomes :

Les vieux fourneaux -Tome1- Ceux qui restent
Les vieux fourneaux -Tome 2- Bonny and Pierrot 
Les vieux fourneaux -Tome 3- Celui qui part

 (Lu avant de l’offrir à mon frère à Noël 😉

  chez Mo

catégorie « objet » de ma ligne BD