J’avais repéré cette BD chez PatiVore et j’étais très contente que ma copine chez qui j’ai passé quelques jours puisse me la prêter!

Résumé de l’éditeur : « L’Arabie saoudite est le seul pays au monde où il est interdit aux femmes de conduire. Aujourd’hui, les Saoudiennes font leurs études à l’étranger, travaillent, votent et peuvent être élues… mais pas conduire elles-mêmes leur voiture. Après cinq années passées à Londres, Nour rentre en Arabie saoudite. Ce retour lui cause un certain malaise, jusqu’à ce qu’elle croise un groupe de femmes bien décidées à revendiquer leur indépendance. Le 10 novembre 1990, elles sont 47 à prendre le volant, et deviennent les pionnières d’un mouvement féministe qui revendique le droit de conduire ! »

Nour est une jeune femme qui vient de rentrer avec sa famille en Arabie Saoudite après avoir passé 5 ans en Angleterre. Elle a pris de l’assurance car elle a connu un monde où les femmes n’ont pas l’obligation de se voiler entièrement et où elles ont des droits, une liberté qu’elle-même sait qu’elle ne connaîtra plus.

Son père, qui a tous les droits sur elle, décide de ses études et de ce qu’elle a le droit ou pas de faire. Mais il y a aussi des agents qui en ville surveillent que les femmes aient une bonne moralité (c’est à dire qu’elles portent bien leur voile complet et qu’elles ne se montrent pas trop…)

Nour finit par se marier, à la demande de sa famille mais c’est un mariage plutôt heureux car elle a rencontré un homme qui accepte son anticonformisme. Malgré cela, elle est sous sa tutelle car une femme en Arabie Saoudite n’a pas de droits en temps que femme.

Elle rencontre un jour un groupe de femmes qui essaient de lutter pour les droits des femmes dans la plus grande discrétion et une des luttes est le droit de conduire car dans ce pays, il est interdit aux femmes de conduire une voiture!

Si je n’ai pas du tout aimé les dessins de cette BD j’ai malgré tout beaucoup aimé le sujet de cette BD et je trouve que c’est une BD qu’il est important que nous, occidentaux, lisions pour bien prendre conscience qu’il y a tous les jours des combats pour les femmes et qu’il n’y a pas de « petits combats ». A découvrir!

Pour en savoir plus cliquez sur l’image : 

ma Best : merci!

  chez Moka 

 (Cliquez pour voir mon billet sur la journée internationale des DROITS des femmes)

Publicités

43 commentaires sur « Conduite interdite : Chloé Wary »

    1. moi aussi mais j’ai remarqué que je peux apprécier une BD dont je n’aime pas le dessin si le sujet est bon alors que dans l’autre sens c’est plus rare 😉

      J'aime

      1. et oui helas….alors cela me sort pas les trous de nez quand je lis des femmes dire que les feministes tuent la societe….elles ne savent vraiment d’ou on vient ou quoi ?….;)

        J'aime

  1. Merci d’avoir linké mon billet 😉 Dommage que tu n’aies pas aimé les dessins… Les extraits que tu mets, j’aime bien et j’espère que ça donnera envie à plein de lecteurs de découvrir cette BD 🙂

    J'aime

    1. Je crois que le sujet tente bien les gens et de mon coté je peux apprécier une BD même si les dessins ne me plaisent pas si le sujet est fort 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s