Les saisons de Montréal : Raphaëlle Barbanègre

Résumé de l’éditeur :

« Bienvenue à Montréal ! Francophone, cosmopolite, elle est la deuxième plus grande ville du Canada après Toronto et la métropole culturelle incontournable du Québec. Ce livre plongera le lecteur au coeur de ses rues, ses quartiers, ses rites et ses coutumes, au rythme des saisons qui la transforment. De l’hiver à l’automne, les rues de Montréal changent d’aspect et même de couleurs ! Les saisons de Montréal vous fera découvrir ou redécouvrir cette ville aux multiples facettes. »

Quel merveilleux album! C’est comme un bonbon acidulé! Il est vraiment joyeux avec ses illustrations colorées aux dessins un peu vintage. J’ai vraiment beaucoup aimé le graphisme!

C’est une sorte d’album touristique pour jeunes lecteurs (ou moins jeunes!) pour découvrir Montréal au fil des saisons! On voyage dans la ville, on voyage dans les saisons mais aussi au Québec au sens plus large finalement car on y trouve quelques caractéristiques de La Belle Province!

Je vous recommande cet album si vous connaissez Montréal ou si vous allez le découvrir que vous ayez des enfants ou non! C’est vraiment un joli livre plein de bonne humeur!

Cet été quand nous sommes allés au Québec, je n’ai pas eu le temps de découvrir la ville de Montréal. Tout ce que j’ai vu c’était depuis les fenêtres du car Greyhound entre la ligne « Burlington (USA)-Montréal » et « Montréal-Québec » et nous n’avons fait qu’un arrêt très court à Montréal à la gare routière et nous n’avons vu que quelques rues en allant vite manger mais j’ai retrouvé des choses que j’avais vues dans cet album comme celles-ci :

 

Merci 

 ou album

catégorie « passage du temps » de ma ligne jeunesse

Edelweiss : Cédric Mayen et Lucy Mazel

Edmond surnommé « Monmon » et Olympe se rencontrent dans une guinguette en 1947. Ils sont de deux milieux sociaux différents mais Olympe qui tient à son indépendance et qui travaille en tant que couturière contre l’avis de son père, ne veut pas être réduite à ses origines familiales et l’ouvrier et la jeune fille de bonne famille tombent amoureux et se marient… Seulement après que le père d’Olympe ait usé de son influence pour faire faire à Edmond le parisien, son service chez les chasseurs alpins.

Comme tout le monde dans sa famille, Olympe est passionnée de montagne et elle rêve de suivre les pas de sa tante Henriette et faire l’ascension du Mont-Blanc. Régulièrement, le couple fait de l’escalade jusqu’à un drame qui va les empêcher de mener le rêve d’Olympe au bout… Ou pas…

C’est la force de l’amour prend toute sa mesure et là que l’ont voit comment quelqu’un peut faire tout pour aller au bout d’un rêve même quand cela semble impossible et c’est vraiment touchant!

J’ai beaucoup aimé le personnage d’Olympe, cette jeune femme moderne, en avance sur son temps qui ne se laisse pas faire par les conventions de son époque et qui sait ce qu’elle veut. Et le personnage d’Edmond, plus en retrait, plus réservé et raisonnable qui va se révéler d’une grande force!

Voici une BD que j’ai découverte un mercredi de la BD et que peut-être j’aurai ratée et cela aurait été dommage car c’est une très jolie histoire! Une histoire de dépassement de soi et une belle histoire d’amour. Et puis c’est aussi une histoire de la montagne qui est un personnage à part entière de cet album. A lire!

 deuxième titre pour ma ligne « mot unique »