Basil & Victoria (Tome 1 : Sâti – Tome 2 : Jack) : Yann et Édith

Résumé de l’éditeur (qui concerne la série plus qu’un tome en particulier) :

« Dans un Londres à la Dickens, deux orphelins dépenaillés maraudent à la recherche du bon coup qui va leur permettre de survivre un jour de plus. Il y a tout d’abord Basil, qui chasse le rat en compagnie de son fidèle Cromwell. Rêveur patenté, c’est un grand amateur de pintes de bigorneaux. Et puis il y a Victoria, grande raconteuse d’histoires qui jure qu’enfant, elle fut volée à la cour par un odieux gitan. Si Basil et Victoria ont de multiples sujets de dispute, à commencer par les autres filles qui tournent dans le secteur, leur amitié les conduira surtout à vivre des aventures qui les mèneront jusqu’au bout du monde. La série a été récompensée à Angoulême, avec l’Alph-Art du meilleur album décerné à  » Jack » en 1993. »

Tome 1 : Sâti

Dans ce tome, on découvre Basil et Victoria (et Cromwell, le chien de Victoria). Ceux sont deux enfants des rues de Londres de la fin du 19ème siècle. Livrés à eux-mêmes, ils dorment dehors, ils vivent de la chasse aux rats (une activité que évoquée également dans « Le jardin des secrets » de Kate Morton quand elle situe certains passages de son roman en 1900), ils fréquentent des malfrats et toute une faune plus ou moins liée à la pègre locale… Ils font partie des bas-fonds de Londres et c’est très bien dépeint, sans concessions, avec prostituées, voleurs, receleurs, et même Sherlock Holmes (ou plutôt Docteur Watson car Sherlock Holmes est occupé à une autre affaire) …

Les enfants entendent parler de la disparition d’une petite indienne de bonne famille dans les rues de Londres et quand ils la découvrent par hasard, ils s’en occupent mais plus par intérêt pour l’argent qu’elle pourrait leur rapporter que par bonté d’âme.

Basil serait prêt à tomber sous le charme de la petite fille mais Victoria qui est très jalouse et pas vraiment gentille (et loin d’être politiquement correcte), elle, s’imagine même tuer la petite indienne!

Tome 2 : Jack

J’ai beaucoup moins aimé ce deuxième tome et je n’ai pas voulu le lire jusqu’au bout avec Bastien car j’ai trouvé qu’il y avait trop de thématiques lourdes sous entendues : la pédophilie, la prostitution et l’histoire de Jack L’éventreur qui était au coeur de cette histoire… C’est certain que ce sont des sujets qui appartiennent totalement à cette époque mais qui à mon avis nécessitent d’être un peu plus informé pour les comprendre juste en lisant des choses qui sont dans le sous-entendu. Et à 8 ans et demi, j’ai trouvé ça trop rude d’avoir à lui parler de certains sujets autour d’une bande dessinée censée être un moment de détente basée sur des aventures. Je le déconseille personnellement aux jeunes lecteurs. Peut-être que ça plairait plus aux ados (et aux adultes sans problèmes).

Voici deux passages qui m’ont gênés vis à vis d’un jeune public :

Je me suis aussi lassée du langage retranscrivant le cockney de Londres du 19ème qui rend la lecture plus compliquée. J’ai abandonné ce deuxième tome d’ailleurs.

Petit clin d’oeil amusant : on croise Charles Dickens qui vient faire des repérages dans les bas fonds de Londres!

Je vous recommande donc le premier pour l’ambiance et le portrait de Londres de cette époque mais personnellement je n’ai pas eu envie de poursuivre.

Les dessins sont agréables et représentent bien le propos.

    chez Lou et Cryssilda

 autour de la littérature jeunesse pour le Mois Anglais

Les filles au chocolat Tome 1 Coeur Cerise (BD d’après le roman de Cathy Cassidy) : Raymond Sébastien et Anna Merli

Résumé de l’éditeur : « Cherry et son père Paddy s’installent en Angleterre chez Charlotte, sa nouvelle compagne qui a quatre enfants. Cherry est ravie de faire partie d’une famille nombreuse. Mais à peine arrivée, elle va craquer bien malgré elle pour Shay, le petit copain de Honey. Voilà qui ne va pas arranger la cohabitation déjà difficile avec Honey, la seule à ne pas accepter son nouveau beau-père ! Alors que tous participent à la création d’une fabrique artisanale de chocolats, Cherry se retrouve partagée entre l’affection pour ses nouvelles soeurs et le charme irrésistible de Shay. »

Cette BD est l’adaptation du roman jeunesse très apprécié par les lectrices ados (au collège, la série a un succès fou!) et j’avais envie de la découvrir alors quand je l’ai croisée à la médiathèque, je me suis laissée tenter.

Bon, je vais être franche et rapide, je ne suis pas du tout emballée… Je n’ai pas aimé les dessins que j’ai trouvé lisses et caricaturaux.

Et puis l’histoire va très vite, trop vite. Je pense que le roman était plus approfondi au niveau des relations entre ados et dans une famille recomposée.

Je ne continuerai pas la série en BD mais pourquoi pas un jour lire un roman si l’occasion se présente. Je pense par contre que cela pourrait plaire aux fans de la série car l’univers est assez girly mais elles pourraient être déçues en ayant imaginé d’autres personnages…

    chez Lou et Cryssilda

 autour de la littérature jeunesse pour le Mois Anglais