Dad (T 4- Star à domicile) : Nob

C’est la première BD de cette série que je lisais parce que j’avais repéré chez Jérôme que ça avait l’air sympa!

Dad, c’est un père de famille qui vit seul avec ses 4 filles de 4 mères différentes : l’aînée, une ado un peu réservée et intello qui passe sa vie plongée dans un livre, la deuxième, une jeune ado un peu girly et sûre d’elle, puis une petite fille un peu garçon manqué et au caractère bien trempé et enfin un bébé. Il est père au foyer, comédien au chômage.

Cet album, le 4ème de la série, raconte des scènes de la vie quotidienne de cette famille, avec Dad qui passe plus de temps à s’occuper de sa maison et de ses filles que de sa carrière d’acteur. A part une publicité pour de la nourriture pour chat, il a peu de perspectives et se lance même dans une chaîne humoristique sur internet quand il voit le succès de jeunes humoristes (au plus grand désespoir de ses filles!)

J’ai trouvé certaines de ces histoires vraiment drôles. Les relations entre ce père et ses filles de tous les âges et les relations entre les filles aux personnalités si différentes permettent de créer des situations comiques du quotidien dans lesquelles on peut facilement se reconnaître ou reconnaître des gens de son entourage!

Bastien (8 ans et demi) a lui aussi trouvé ça drôle et L’Homme aussi : c’est donc une BD que je recommande de lire en famille (et si vous avez 3 enfants ou plus, je pense qu’elle vous parlera encore plus 😉

La petite couronne : Gilles Rochier

Après TMLP, Gilles Rochier nous emmène à nouveau en banlieue parisienne mais cette fois il nous parle plutôt des adultes, des pères. Ils traînent encore un peu comme les jeunes, c’est vrai, mais surtout ils cherchent à avoir une place normale dans la société, ils s’occupent des enfants qu’il faut chercher à l’école, ils font des petits boulots, s’inquiètent du voisinage, font les courses… Ils ont des vies somme toute assez banales et pourtant bien loin de l’image de « racailles » que véhiculent les médias sur la banlieues.

On y trouve quand même les dealers (mais il y a un running gag entre une « petite frappe » et un client qui lui pose toutes sortes de questions sur la drogue qu’il vend qui est d’abord assez incompréhensible mais qui devient très drôle quand les personnages nous expliquent qu’en réalité c’est une forme de résistance passive à l’invasion des dealers dans les immeubles!), il y a aussi les descentes de police et les jeunes qui zonent mais il y a aussi les personnes âgées et leurs chiens.

C’est un portrait assez touchant de cette « Petite couronne » où les gens cherchent à vivre le mieux possible. C’est drôle, c’est grinçant et c’est très « documentaire ».

Passez peut-être outre un dessin assez austère et hachuré, pas forcément très esthétique mais qui à mon avis sert bien le sujet. Je vous le conseille.

Pour lire quelques pages cliquez sur le lien.

catégorie objet