Cette histoire est une belle histoire d’amitié, une histoire d’hommes qui se suivent depuis qu’ils sont enfants dans une petite ville américaine sans prétention. Ils ont tous des vies différentes, des parcours différents, des ambitions différentes… et pourtant, à la trentaine, ils sont toujours proches les uns des autres même si forcément, il y a aussi des incompréhensions et des tensions.

Chaque chapitre donne la parole à un personnage que l’on croise et recroise au cours du roman et qui permet de dérouler une vie entière, des vies variées, mais irrémédiablement liées entre les amis et la ville de Little Wing.

Il y a Lee, qui ado s’est mis à la musique et qui est devenu une rock star mondialement connu (il m’a vraiment fait penser à Bruce Springsteen d’après ce que j’ai lu sur lui dans son autobiographie) mais qui a tellement besoin de se ressourcer chez lui dans « sa » ville auprès de ses vrais amis, loin des paillettes du show biz. Ce personnage est vraiment très touchant car il pourrait personnifier celui qui a tout ce qui fait rêver les autres, mais lui ne rêve que de ce que Harry, son copain d’enfance, son meilleur ami, possède.

Harry est fermier et il travaille sur dans sa ferme pour peu de récompenses, il a une femme qu’il aime et avec qui il a deux enfants. Une vie simple qu’Harry n’échangerait pour rien au monde.

Il y a aussi Ronny qui après avoir été une star de rodéo pendant des années a souffert d’un traumatisme lié à son alcoolisme et en est ressorti changé, un peu abîmé, plus lent qu’avant mais toujours aussi sincère et qui dépend beaucoup de ses amis pour se sentir bien.

Il y a également Kip, qui après avoir été un financier prospère à Chicago est revenu à Little Wing avec un projet censé lui apporter de la richesse et faire revivre la ville à laquelle il se raccroche même si au fond, avec ses ambitions clinquantes et son épouse citadine il a du mal à reprendre sa place dans le cercle même si c’est ce à quoi il aspire tant.

Enfin, il y a aussi Beth, la femme de Harry qui a toujours connu ces hommes qui font partie de son environnement et pour qui elle a compté autant qu’ils comptent les uns sur les autres. D’autres personnages féminins gravitent autour des amis, mais il n’est pas évident pour elles de trouver une place parmi eux.

Ces histoires nous racontent des espoirs, des doutes, des déceptions, des bonheurs, l’amitié, l’amour, l’attachement et le détachement aussi. C’est une histoire assez simple mais vraiment bien écrite, bien amenée. On y croit, on est avec eux, on a envie de rester à eux. J’ai eu un coup de coeur pour ce roman que j’ai lu assez vite et auquel pourtant je pensais aux moments où je ne le lisais pas. Les personnages me manquaient, j’avais envie de savoir ce qui allait leur arriver et pour tout dire en le refermant, j’aurais aimé une suite!

 ma collègue A.

 chez Antigone

 chez Titine

19 commentaires sur « Retour à Little Wing : Nickolas Butler »

  1. Tu as su exprimer beaucoup mieux que moi ce que j’ai ressenti à la lecture de cette histoire, j’ai voulu dire exactement tout ça, nos avis se rejoignent. J’ai très envie de continuer « la découverte » de cet auteur avec d’autres livres.

    J'aime

  2. j’ai découvert cet auteur avec « Rendez-vous à Crawfish Creek » qui est sans doute un des très rares recueils de nouvelles qui m’aient enthousiasmée. J’ai beaucoup aimé ce roman et j’ai hâte de lire les autres.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s