Le nouveau nom (T2) : Elena Ferrante (lu par Marina Moncade)

Après le 1er tome « L’amie prodigieuse » où on quittait Elena et Lila au moment où cette dernière se marie et on va donc suivre les deux amies alors que Lila, à 16 ans, à peine mariée, réalise que son mari n’est pas celui qu’elle avait imaginé. Elena, elle va poursuivre ses études.

Ce n’est pas facile de vous parler en détails de ce roman car il se passe tant de choses et il y a tant de personnages :  les habitants du quartier, avec les rivalités plus ou moins mafieuses, entre la famille de Lila, son mari et les amis ou enemies.

Il y a aussi la relation entre Lila et Elena qui évolue, qui se modifie en fonction de leurs changements de vie : Lila qui vit une vie d’adulte, qui mène son monde à la baguette, qui rayonne et attire l’attention, en bien ou en mal et qui blesse aussi.

Elena, qui a si longtemps été dans l’ombre de Lila prend de la distance par ses études. Elle s’éloigne du quartier à plus d’un titre, rencontre des gens qui lui permette de s’épanouir, de prendre de l’indépendance.

Dans ce roman, ce n’est pas tant les événements que les personnages qui comptent et aussi tous les sentiments contradictoires que tout un chacun peut ressentir au fil de la vie.

J’ai bien aimé mais ce n’est pas vraiment un roman dont il est simple de parler, on est plus dans le ressenti.

La version audio est très bonne. J’ai eu beaucoup de plaisir à l’audiolire.

 Chez Sylire