Les huit montagnes : Paolo Cognetti (lu par Emmanuel Dekoninck)

Je ne suis pas passée loin du coup de coeur pour ce roman et je le recommande vraiment à tous les passionnés de montagne, mais pas seulement!

Ce roman c’est une grande histoire d’amitié et une grande histoire d’amour pour la montagne. C’est l’histoire d’une famille de citadins, qui vivent à Milan toute l’année mais qui rejoignent la montagne chaque été. Le père de Bruno est un homme un peu taciturne qui ne vit que pour ces moments où il va se retrouver, se ressourcer dans la haute montagne et sa mère est une femme généreuse et ouverte qui elle préfère les paysages de la montagne en forêt.

Bruno, lui tout d’abord assez solitaire, devient un jour ami avec Pietro, un enfant de la montagne, qui va devenir son compagnon de jeux, compagnon de montagne mais aussi presque un frère. Ils s’éloignent un peu en grandissant mais se retrouvent à l’âge adulte et renouent des relations fraternelles très fortes et belles.

Mais il y a aussi un élément essentiel à ce roman, c’est la montagne qui est presque un personnage à part entière. La montagne qui est un fond mais qui est aussi un liant entre les hommes, un but à atteindre, un havre de paix. C’est la montagne qui dégage une belle poésie dans ce roman que j’ai trouvé vraiment très beau et fort.

La version audio est très bien lue par Emmanuel Dekoninck.

 Chez Sylire

  avec Meuraïe : allons voir son avis!

Merci à