Tout d’abord, je ne sais pas situer si ce livre est roman ou  un documentaire mais il est claire que même si c’est romancé, c’est aussi la vie d’Isabelle Carré. J’aime beaucoup l’actrice et je pressens, sans la connaître bien entendu, que j’apprécierais la femme et je partais donc dans cette lecture avec un très bon à priori, d’autant qu’il est lu par Isabelle Carré et elle le lit très bien, car c’est une bonne actrice mais aussi parce qu’elle fait vivre son histoire.

Sans suivre vraiment d’ordre chronologique, Isabelle Carré revient sur la jeunesse de sa mère, son adolescence, sa déchéance après avoir eu un enfant hors mariage. Elle raconte aussi sa vie de famille très bohème avec sa mère fantasque et dépressive et son père original et qui va surtout se révéler homosexuel.

Isabelle Carré raconte avec beaucoup de tendresse ces personnes de sa vie, vrais personnages de sa vie. Et puis, elle se raconte au milieu de tout cela, celle qu’elle est devenue au coeur de cette tourmente familiale. Elle montre ainsi un portrait d’elle sans concession, toujours à fleur de peau.

Ce texte pourrait paraître assez nombriliste mais je les trouvé plus profond que cela. Peut-être parce qu’en parlant de Isabelle Carré, l’auteur parle aussi d’une femme de ma génération et elle parle d’une famille dysfonctionnelle qui pourrait être à la fois un peu la nôtre mais aussi tellement hors du commun.

Je vous conseille la version audio si vous aimez ce support.

 Chez Sylire

9 commentaires sur « Les rêveurs : Isabelle Carré (Lu par l’auteur) »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s