Mon marathon vert de Rennes 2018.

Après  Paris en 2012,  La Rochelle en 2013 (avec abandon au bout de 21 km pour cause de blessure), le Mont Saint Michel en 2014le marathon vert de Rennes en 2015le Mont Saint Michel en 2016, et mon abandon à Paris en 2017… J’ai encore préparé un marathon en 2018 : le marathon vert de Rennes!

Je me suis préparée 3 fois par semaine, même si j’ai fait une pause pour cause de légère blessure. Mais je me sentais prête, tout en ayant vraiment peur de ne pas réussir à aller jusqu’au bout, comme à Paris…

La veille, j’ai préparé mes affaires de courses : le message sur le dos du tee-shirt sera dans le dos est un rappel de Mrs B, ma « Twin » avec qui j’avais couru le marathon duo du Mont Saint Michel 2015 pour l’association « Roses en Baie » qui travaille avec et pour les femmes ayant eu un cancer du sein au travers du sport.

Une fois sur place, je tremblais de froid en faisant la queue aux WC… et il fallait attendre plus d’une heure! L’hiver semblait être arrivé justement ce matin!

J’ai fini mon attente sous une tente au chaud et j’ai décidé de courir avec mon coupe vent parce qu’il faisait très très froid (mais il fait beau!)

8h50, je rejoins le sas du départ, le fond du peloton 😉 Il faisait vraiment froid. J’ai gardé mon tour de cou et mes gants!

Alors, le bilan de ce marathon…

Tout d’abord, avant la course, j’ai reçu plein de messages d’encouragements sur internet ou par sms. Ca m’a fait très plaisir!

Jusqu’au kilomètre 27, tout allait bien, je me sentais bien. Je respectais bien mon programme (ne pas courir en dessous de 6 mn 40 et pas plus de 7 mn au kilomètre). J’étais régulière et je passais mon temps à enlever mon coupe vent quand il faisait assez chaud et le remettre quand il y avait du vent, mais ça allait!

Et puis le coup de barre, le «mur» peut-être, j’ai commencé à me sentir faible, et puis le froid et le vent qui sont devenus plus fort, et puis plein de faux plats et de côtes, et puis l’eau très froide des ravitos, et puis mal au ventre et puis quelques crampes… plein d’excuses valables mais qui ressemblent à de mauvaises excuses… Bref… J’ai alterné course et marche mais j’ai surtout marché à la fin…

Alors, oui, j’ai fini mais sans fierté… J’ai mis 5h40… mon pire temps… Et cette fois j’étais vraiment la dernière à arriver (bon, certains ont abandonné, mais ça ne me réjouit pas pour autant)…

Du coup, je ne suis pas sûre que je mérite vraiment ce tee-shirt «finisher» et cette médaille et je pense que je ne courrai plus de marathons (sauf,sans doute un jour, celui de Londres!), je me contenterai de semi-marathons car c’est une distance où je prends du plaisir et aujourd’hui, après 27 km, j’ai souffert…

Bon, il faut aussi apprendre à se valoriser alors je vais dire que je suis très contente de ma régularité sur les 27 premiers kilomètres, que je suis contente de ne pas avoir abandonné (ça m’a effleuré l’esprit j’avoue), fière d’avoir porté les couleurs des Roses en Baie et mes amis m’ont tous encouragé à être fière de moi alors je ne vais pas m’autoflageller (mais je ne vais pas me vanter non plus 😉 Mais je peux au moins dire que j’ai fini 5 marathons 😉


Où va le blog cette semaine?

Où va le blog cette semaine?

Cette semaine, je me suis remise de mes courbatures du marathon et de ma déception concernant ma « performance »…. Je me suis mise au travail en corrigeant le maximum de devoirs (j’espère avoir fini pour lundi) et j’ai passé de bons moments en famille… Et bien sûr, j’ai lu! Ce mois-ci, tous les billets de lecture seront québécois pour Québec en Novembre!

Alors quel est le programme cette semaine?

Aujourd’hui samedi 3 novembre, je vous raconte mon marathon de Rennes…

Dimanche 4 novembre, vous pourrez lire mon premier billet québécois : « Au temps des mammouths laineux ».

Mardi 6 novembre, dans le cadre d’une lecture commune autour de Dany Laferrière,  je vous parlerai de « Je suis un écrivain japonais » (même si je l’ai abandonné).

Jeudi 8 novembre, c’est le jour du rendez-vous « 10 ans de coups de coeur d’Enna » de novembre et je vous proposerai une recette de tarte à la citrouille. Et il y aura aussi le tirage au sort du  Book Jar.

Samedi 10 novembre, il y aura le rappel J-1 pour la photo du 11/11 à 11h11 et/ou 23h11. Et je vous donnerai aussi mon avis sur un roman jeunesse : « Chicoutimi ».

Et enfin, dimanche 11 novembre, il y aura le rappel Jour J pour la photo du 11/11 à 11h11 et/ou 23h11 (ma participation ne sera sans doute en ligne que le lendemain). Il y aura aussi le tirage au sort du Book Jar.

En ce moment, je lis  « Lucy in the sky » de Pete Fromm et en audio je suis en train de lire « Les bottes suédoises » de Henning Mankell (lu par Marc-Henri Boisse). Je viens de commencer ces deux lectures alors je n’ai pas encore d’idées sur les lectures suivantes.

A bientôt! Bonne semaine et bonnes lectures!