Challenge Goncourt des Lycéens

Comme tous les ans, je profite de la proclamation du nouveau lauréat du Prix Goncourt des Lycéens hier pour faire remonter le challenge que j’avais lancé en 2011 et que certains continuent de faire vivre au fil des ans!

Le prix Goncourt des Lycéens existe depuis 1988, il a été crée par la FNAC et le Rectorat de Rennes et a pour vocation de promouvoir le monde des livres. Les lycéens qui y participent doivent lire la première sélection du Prix Goncourt. J’ai lu quelques romans ayant ce prix et j’ai toujours été très agréablement surprise de la qualité des choix des lycéens… Je me dis aussi que j’aurai adoré participer à ce prix quand j’étais moi-même lycéenne (et j’aurai pu… j’entrai en seconde en 1988!)

Alors depuis 2011, je vous propose de vous remettre dans la peau d’un lycéen…

Je vous propose de lire le plus de romans ayant obtenu ce prix…

Ce n’est pas vraiment un challenge mais un projet collectif : le but est de découvrir le maximum de titres du Goncourt des Lycéens et avec l’aide des autres participants, de créer une bibliothèque d’avis sur tous ces titres. Et pour cela, vous pouvez m’envoyer 1 seul lien ou tous (ou moins ;-), lire des livres exprès ou au hasard de vos rencontres littéraires et même  m’envoyer des liens rétroactifs 😉

En 2018,  le gagnant du Prix Goncourt des Lycéens est « Frère d’âme » de David Diop

Si vous êtes intéressés, inscrivez vous dans les commentaires de ce billet, si possible ajoutez le logo et un lien vers ce billet pour informer vos lecteurs (et peut-être leur donner envie!) et faites moi signe avec le titre et le lien vers votre billet dès que vous avec lu un roman!

Les lecteurs sans blogs sont les bienvenus!

La liste des participants et leurs lectures est ici!

La liste des titres et des avis est ici!

L’objectif de ce challenge étant de rassembler le maximum d’avis sur le maximum de titres, n’hésitez pas à m’envoyer vos liens!

Voici la liste des romans concernés :
1988 : « L’exposition coloniale » de Erik Orsenna
 1989 : « Un grand pas vers le Bon Dieu » de Jean Vautrin
1990 : « Le Petit Prince cannibale » de Françoise Lefèvre
1991 : « Les filles du calvaire » de Pierre Combescot
1992 : « L’île du lézard vert » de Edouardo Manet
1993 : « Canines » de Anne Wiazemsky
1994 : « Belle-mère » de Claude Pujade-Renaud
1995 : « Le testament français » de Andreï Makine
1996 : « Instruments des ténèbres » de Nancy Huston
1997 : « Le maître des paons » de Jean-Pierre Milovanoff
1998 : « Mille six cents ventres » de Luc Lang
1999 : « Première ligne » de Jean-Marie Laclavetine
2000 : « Allah n’est pas obligé » de Ahmadou Kourouma
2001 : « La joueuse de go » de Shan Sa
2002 : « La mort du roi Tsongor » de Laurent Gaudé
2003 : « Farrago » de Yann Apperry
2004 : « Un secret » de Philippe Grimbert
2005 : « Magnus » de Sylvie Germain
2006 : « Contours du jour qui vient » de Léonora Miano
2007 : « Le rapport de Brodeck » de Philippe Claudel
2008 : « Un brillant avenir » de Catherine Cusset
2009 : « Le club des incorrigibles optimistes » de Jean-Michel Guenassia
2010 : « Parle leur de batailles, de rois et d’éléphants » de Mathias Enard
2011 : « Du domaine des murmures» de Carole Martinez
2012 : « La Vérité sur l’affaire Harry Quebert» de Joël Dicker
2013 : « Le quatrième mur» de Sorj Chalandon
2014 : « Charlotte» de David Foenkinos
2015 : « D’après une histoire vraie» de Delphine de Vigan
2016 : « Petit pays » de Gaël Faye
2017 : « L’Art de perdre » de Alice Zeniter
2018 : « Frère d’âme » de David Diop