Mammouth Rock : Eveline Payette et Guillaume Perrault (Billet avec Bastien)

Lors de mon passage au festival America, je me suis arrêtée au stand de la Librairie du Québec et j’en ai profité pour acheter un cadeau à Bastien (qui adore quand je lui rapporte un livre de mes virées littéraires!) J’ai choisi cet album d’une auteur et d’un dessinateur québécois car il m’a paru amusant et quand je l’ai lu avec lui le soir même, nous avons vraiment apprécié cette lecture. A l’occasion du mois québécois, j’ai proposé à Bastien de faire un billet sur cette BD et il était d’accord!

Voici ce qu’en dit l’éditeur : « Louis doit faire un exposé oral sur son animal de compagnie. À la grande surprise de tous, il choisit de présenter le mammouth. Encore plus étonnant, il parle d’une nouvelle espèce d’éléphantidé poilu, jusqu’ici inconnue : le mammouth rock. Ce fier ancêtre des musiciens chevelus des années 1970 ne serait pas vraiment disparu. En fait, il en avait assez d’être une rock star et aspirait à une vie plus calme. Il aurait alors décidé de rester caché durant les derniers millénaires. Ce secret bien gardé, Louis, grand passionné des mammouths et apprenti scientifique rigoureux, finit par le découvrir et le révéler au grand jour. »

Les dessins et l’histoire sont vraiment amusants car très décalés, tout à fait dans l’esprit des enfants de 8-10 ans.  C’est entre le journal, le cahier d’expériences et le récit -presque réaliste mais surtout totalement loufoque! Un bon moment de rigolade.

Mais je laisse la parole au principal intéressé :

Voici l’avis de Bastien (9 ans) pris sous la dictée sans que je ne change un mot (et sans qu’il ait eu connaissance de mon avis) :

« Ca parle d’un petit garçon qui fait un exposé en classe sur une espèce particulière de mammouths, le mammouth rock. Il explique ensuite l’histoire d’un certain savant, Voïvoden Mamouten, la personne qui a découvert le mammouth rock. Ensuite, il mènera une petite enquête pour découvrir un mammouth rock. Mais je n’en dis pas plus pour laisser du suspense!

J’ai aimé que ce soit une BD parce que j’aime les BD mais c’est aussi un peu un album. Les dessins sont bien faits, ils sont bien pour l’histoire. La couverture est bien parce que elle ressemble à un cahier d’école. Certains dessins sont drôles.

L’histoire, c’est bien parce que ça parle des mammouths. Au début c’est réaliste sauf à la fin, c’est plutôt marrant parce qu’on ne s’y attend pas tellement. »

« Ma page préférée »

 autour de la littérature jeunesse dans le cadre de   chez Karine:) et  Yueyin

 catégorie « gros mot » de ma ligne jeunesse

 

La vérité sort de la bouche de Bastien

Bastien a 9 ans et 1 mois et la vérité sort toujours de sa bouche 😉

  • Il descend à 9h mais veut remonter lire.
    «Je viens presque juste de me réveiller. Avec toutes les crêpes que j’ai mangé hier soir (2…)…
    -Et alors?
    Ben après t’es lourd et tu dors plus longtemps!»

 

  • Je regarde la météo pour le marathon et je vois qu’il va y avoir du vent. Bastien me dit «Si le vent te pousse dans le dos, ça ira!»

 

  • Je suis arrivée dernière au marathon. L’Homme dit : «J’ai vu un petit gros qui courait bien…»
    Je réagis : «Oui,ben, c’est une grande grosse qui a fini dernière…»
    Bastien demande : «C’est qui?
    -Ben, c’est moi!
    Mais t’es pas grosse! T’es grande et t’as fini dernière mais t’es pas grosse, c’est déjà ça!» (Ça m’a fait rire :-))

 

  • Bastien met la table.
    «Tu nous mets des verres à eau Bastien…
    Mais il y a déjà des verres à vin, ça vous suffit pas ?»

 

  • «Ma montre elle est presque aussi bien qu’une montre connectée! Bah oui : elle te dit l’heure, le jour qu’on est, l’heure du soir ou du matin, elle t’avertit dès qu’il a une heure qui change et en plus il y a un chrono! C’est de la technologie premier degré quand même!»

 

  • « Le chaton du voisin, j’hésite à l’appeler « Tornade » ou « Tempête »…
    – Tu pourrais demander au voisin son vrai nom, ce serait plus sympa…
    Mais non! Imagine qu’ils l’ont  appelé « Poupounette » ou un truc pourri dans le genre!»

  • « Ah! ça va on est gravement en avance! »
    Ça me fait rire et il m’explique :
    «C’est comme si on disait «on est carrément en avance» ou alors «on est rondement en avance», si on peut dire «carrément» on peut dire rondement, trianglement ou rectanglement, non?»

Cérémonie du 11 novembre