Promesse (T6) : Jussi Adler-Olsen (lu par Julien Chatelet)

Ce roman est la 6ème enquête du Département V de Carl Mørck, Assad et Rose après « Miséricorde », « Profanation » et « Délivrance » , « Dossier 64 » et « L’effet papillon« .

Nous retrouvons donc les personnages récurrents avec leur département qui s’occupe des affaires non élucidées. Cette fois, un policier de Bornholm demande de l’aide à l’inspecteur Carl Mørck pour résoudre une enquête qu’il mène depuis 17 ans. Sans laisser le temps au département V de réagir, ce dernier se suicide et Rose insiste pour qu’ils reprennent l’enquête.

Il s’agit en réalité d’un accident de la route qui a vu la mort d’une jeune fille mais le policier qui a retrouvé le corps est persuadé que c’est un meurtre et il a remué ciel et terre pur trouver des preuves. Carl et son équipe reprennent les documents laissés et ils interrogent les gens qui ont connu la jeune femme à l’époque sur l’île de Bornholm. Ils se mettent  à la recherche d’un homme charismatique nommé Frank qui aurait eu des liens avec la victime…

En parallèle, nous suivons des membres d’une organisation qui ressemble à une secte, en tout cas, une communauté pseudo religieuse, ésotérique …

Vous vous doutez bien qu’il n’y a pas de hasard et que des liens vont se tisser entre toutes les parties!

J’avais été déçue par le précédant tome mais j’ai retrouvé l’équipe du département V avec plaisir et cette fois j’ai beaucoup aimé. J’ai retrouvé l’humour et les relations entre les personnages qui évoluent régulièrement et qui s’approfondissent ainsi que les aspects psychologiques des personnages récurrents.

Au niveau de l’histoire, je l’ai trouvée bien construite et j’ai été surprise à la fin après avoir cru que j’avais deviné et c’est bien agréable dans un polar.  Par contre, si l’histoire principale est indépendante des autres tomes, il y a malgré tout des éléments concernant les personnages que l’on suit depuis le début qui échapperont sans doute aux nouveaux lecteurs.

 Chez Sylire

 chez Cryssilda (Danemark)