L’histoire de cet album commence de nos jours dans une école et la maîtresse montre un tableau aux enfants et leur demande ce qu’ils imaginent en le voyant. Ce jour là, il s’agit de « The problem we all live with » de Norman Rockwell. Elle ne leur dit rien dessus et les enfants apportent leurs hypothèses sur cette petite écolière noire entourée de 4 hommes en costume…

Le lendemain, elle leur raconte l’histoire de Ruby Bridges qui a 6 ans fut le première petite fille à intégrer une école d’enfants blancs à New Orleans (on parlait alors de « integrated schools »), à la fin de la période funeste de la ségrégation. La réaction des parents et des habitants est si hostile que d’une part les enfants blancs sont retirés de l’école par leurs familles mais qu’en plus de devoir suivre les cours toute seule, Ruby doit être protégée par des « US Marshalls » car chaque jour elle est insultée et attaquée par une foule en rage.

J’ai toujours trouvé cette histoire poignante car Ruby, du haut de ses 6 ans, est tellement déterminée et forte et innocente en même temps. Peu d’élèves de nos classe accepteraient et auraient le courage de traverser ces épreuves juste pour étudier et elle l’a fait. Elle est devenue un symbole de cette fin de la ségrégation, à juste titre!

Les dessins sont vraiment vivants et illustrent bien le texte. Pour voir des images, cliquez ici!

Je parle aussi de Ruby Bridges à mes 3e. Voici la vidéo d’une chanson que je leur fais écouter pour en savoir plus sur Ruby Bridges (cliquez sur la photo de la vraie Ruby pour accéder à la vidéo) :

Un document sous-titré en français sur Ruby Bridges  :

La rencontre de Ruby Bridges et Barack Obama autour du tableau de Norman Rockwell (en anglais) :

Aussi chez Mistikrak, une blogueuse que j’ai découverte cette année et qui a la particularité de parler de littérature jeunesse traitant de personnages noirs ou métisses et qui est une mine pour ceux qui cherchent des idées de lectures jeunesse pour le challenge 😉

Un autre texte parlant de l’intégration d’élèves noirs dans des écoles blanches au moment de la « desegregation » :

 sélection CM2-6e

 catégorie « partie du corps » pour ma ligne jeunesse

 sélection CM2-6e

6 commentaires sur « Ruby tête haute : Irène Cohen-Janca et Marc Daniau »

  1. La rencontre entre Ruby Bridges et Barack Obama semble complètement surréaliste !! Les États-Unis ne cesseront jamais de m’étonner. Je suis heureuse que « Ruby tête haute » ait été lu par vos élèves. La lecture doit être partagée ! 🙂

    J'aime

    1. Les élèves de 6eme et de CM2 lisent cette album dans le cadre d’un rallye lecture et mes 3e ont vu les vidéos et appris des choses sur la petite fille. Cette rencontre est assez incroyable en effet!

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s