Attention, il ne faut pas confondre ce texte avec « Les Confessions de Nat Turner » de William Styron. Ici, il ne s’agit pas de fiction mais des vraies confessions de Nat Turner, recueillies en prison par Thomas R. Gray en 1831 auprès de l’homme ayant conduit une révolte d’esclave qui a entraîné un terrible massacre parmi les Blancs (hommes, femmes et enfants) de plusieurs plantations en Virginie.

Difficile de savoir si Nat Turner était uniquement un fanatique religieux persuadé d’être un prophète sujet à des visions ou un homme ne pouvant plus supporter sa condition d’esclave. Mais ce texte a le mérite de montrer les conditions de désespoir d’hommes qui n’avaient plus rien à perdre et qui ont préféré tuer et mourir que de subir…

Le texte est suivi de « Une révolte en noir et blanc » de Michael Roy qui apporte un éclairage historique et sociologique très intéressant sur l’esclavage et les révoltes.

Ces « confessions » ont été ensuite reprises et romancées par William Styron en 1967 et d’après ce que j’ai lu, ses choix sont aujourd’hui assez controversés car l’auteur aurait choisi de dépeindre Nat Turner à charge, comme un illuminé mystique mais aussi obsédé sexuel allant jusqu’au viol ce qui  n’apparaît pas du tout dans « Confessions » et qui a participé à véhiculer le mythe de l’esclave noir pervers envers les femmes blanches.

Et plus récemment, un film a été adapté de ces confessions. Il s’agit de « The Birth of a Nation » réalisé par Nate Parker mais cette fois, le parti pris du réalisateur est de montrer Nat Turner comme un héros, un penseur politique qu’il n’était pas forcément.

Et pour approfondir sur l’esclavage, je vous conseille l’article  de la revue « America« , qui est très intéressant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s