Très joli roman illustré (ou album avec beaucoup de texte) qui raconte la première guerre mondiale mais du point de vue d’une petite fille qui vit dans l’absence de son père.

Rosalie est une petite fille de 5 ans qui dit être « Capitaine Rosalie » en mission secrète au fond de la classe qui l’accueille pendant que sa maman travaille.

Elle vit donc avec sa mère qui lui lit les lettres de son père qui est au front. Mais ces lettres ne semblent pas vraiment intéresser Rosalie qui, à 5 ans, n’a pas beaucoup de souvenirs de cet homme.

Quand un jour, une lettre apportée à sa mère plonge cette dernière dans une tristesse inexpliquée et Rosalie va tout faire pour découvrir ce qui se cache dans l’enveloppe bleue.

Elle découvre en même temps qu’elle sait lire -sa mission secrète est accomplie- et surtout que sa mère, en lui lisant les lettres de son père, la préservait de l’horreur de la guerre que racontait réellement ce dernier.

C’est une histoire très touchante du point de vue de tous les protagonistes et qui montre bien à quel point cette guerre a fait des dégâts au-delà des soldats, auprès des familles.

Très joli et très triste (j’ai eu les yeux qui piquent ) la fin, et les illustrations sont vraiment très belles (j’adore Isabelle Arsenault!).

 chez Blandine

6 commentaires sur « Capitaine Rosalie : Timothée de Fombelle et Isabelle Arsenault »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s