C’est aujourd’hui que je vous aime : François Morel et Pascal Rabaté

Cet album raconte un récit d’une adolescence des années 70. Que ce soit l’histoire de François Morel ou pas, peu importe car chacun pourra se retrouver dans ce portrait d’un tout jeune homme en plein émois amoureux, en pleine découverte du désir et de la frustration, des sentiments et du corps.

Le jeune homme, alter égo de François Morel, âgé de 12 ans, est amoureux d’Isabelle Samain, une fille qu’il aime de loin car il n’ose pas lui parler et pourtant il ne pense qu’à elle et il pense à elle tout le temps.

Cette BD raconte donc cette période où les adolescents rêvent d’amour mais n’ose pas sauter le pas et aussi cette période entre l’enfance (où on fait des blagues au téléphone) et l’âge adulte (où on rêve de pouvoir connaître la sexualité fantasmée).

Le fait que le récit se déroule dans les années 70, donc sans les moyens modernes de communication, rend les choses peut-être encore plus compliquées et donne un charme retro à cette histoire… Mais en réalité, c’est une histoire assez universelle dans laquelle chacun se retrouvera.

C’est à la fois drôle et touchant!

J’ai beaucoup aimé les dessins qui accompagnent parfaitement le texte. Cela faisait un moment que je n’avais pas lu de BD de Pascal Rabaté et j’aime bien ses personnages et son univers qui se marient vraiment bien à l’univers « poético-comique » de François Morel.

Je vous conseille vivement cette BD que j’avais repérée chez Sablors d’une rendez-vous du mercredi.

Des planches à voir ici!

avec Lasardine : Allons voir son avis!

Les beaux étés 5. La fugue : Zidrou et Jordi Lafebre

A la fin de l’année 1979 la famille Faldérault ne respire pas la joie de vivre… Madeleine, la mère, travaille dans un magasin de chaussures et elle ne supporte ni sa patronne peu aimable, ni les clients peu agréables… De son côté, Pierre, le père, se laisse persuader par son patron Delmotte qui se retrouve sur un lit d’hôpital, de dessiner à nouveau la série « Zagor » dont il était pourtant content de s’être libéré…

Sur un coup de tête, ils décident de fêter Noël au soleil ! Julie ne les accompagnera pas car elle doit réviser. Louis, lui ne voit pas d’un bon oeil ces vacances car il avait prévu depuis longtemps d’aller en Angleterre pour le concert des Pink Floyd… Il vit d’ailleurs très mal qu’on le force à partir en famille sans tenir compte des envies et ses choix… Il accompagne la famille à contre coeur, le walkman vissé aux oreilles… Jusqu’à ce qu’il leur fasse faux bond en faisant une fugue dans un camion avec une conductrice hollandaise.

Les vacances au soleil vont alors se transformer en « chasse à Louis »… Mais malgré tout cela sera une belle histoire familiale qui les rapprochera plus qu’autre chose.

Il est est vraiment toujours agréable de retrouver cette famille  à la fois extraordinaire et tellement normale!

Une famille qu’on est toujours content de retrouver : Tome 1 / Tome 2 / Tome 3 / Tome 4