J’avais repéré chez Mo et quand je l’ai vu dans les nouveautés de la médiathèque, je me suis empressée de l’emprunter avec sa couverture estivale de saison!

Mais si cette BD se passe bien au bord de la mer en été, elle commence par un drame et elle n’a rien d’une petite histoire de vacances… En effet, Fabienne et Roland viennent d’arriver pour passer une semaine de vacances à Palavas mais un accident fauche littéralement Roland à peine il est sorti de la voiture… Veuve avant d’être mariée, hébétée, choquée, Fabienne décide -presque sans y réfléchir, presque comme une évidence- de rester et de suivre le programme de leurs vacances… Elle suit à la lettre les excursions et profite des reservations que Roland avait organisées pour eux… Une manière de rester avec lui…

Elle va cependant rencontrer aussi un homme, Paco, un original bienveillant, qui après quelques maladresses va l’accompagner discrètement dans ce cheminement.

C’est un album très touchant sur le deuil que j’ai trouvé plein de douceur et j’ai aussi apprécié les dessins.

  chez Moka 

23 commentaires sur « Je vais rester : Lewis Trondheim et Hubert Chevillard »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s