Résumé de l’éditeur :

« Le garde commença à parler de bois à brûler. Je hochais la tête sans arrêt, comme si j’avais abattu des forêts entières avant de le rencontrer.

-Il te faudra sans doute sept cordes de bois, m’expliqua-t-il. Fais attention à ça. Tu dois t’en constituer toute une réserve avant que la neige n’immobilise ton camion. Je ne voulais pas poser cette question, mais comme cela semblait important, je me lançai :

– Heu… C’est quoi, une corde de bois ?

Ainsi débute le long hiver que Pete Fromm s’apprête à vivre seul au cœur des montagnes Rocheuses, et dont il nous livre ici un témoignage drôle et sincère, véritable hymne aux grands espaces sauvages.

Indian Creek est un captivant récit d’aventures et d’apprentissage, un Walden des temps modernes. Ce classique contemporain a établi Pete Fromm comme une des grandes voix de l’Ouest américain. »

*

J’ai eu la chance de rencontrer Pete Fromm en 2018 et c’est à cette occasion que j’ai acheté ce livre. J’ai hésité à le prendre car j’avais peur que ce soit un peu trop « nature writing » mais sur les conseils de ma libraire je me suis laissée tenter et j’ai bien fait! Effectivement l’histoire nous emmène dans une nature sauvage, grandiose, isolée mais au-delà de cela, c’est l’histoire d’un jeune homme qui évolue au contact de cette nature.

Pendant cette rencontre, Pete Fromm nous a parlé de sa jeunesse et de son expérience à Indian Creek qui a été la base de ce roman (ou documentaire romancé?). En lisant « Indian Creek » j’avais l’impression de prolonger une discussion, comme si j’approfondissais cette rencontre, comme si Pete Fromm me racontait -à moi- des détails sur son expérience de jeunesse.

Cela se lit très bien, c’est dépaysant, c’est humainement passionnant et cela donne vraiment envie de voir des photos de ce lieu (d’ailleurs, j’ai vu que Gallmeister avait réédité le livre illustré avec les photos originales de Pete Fromm prises à Indian Creek).

Je vous recommande ce livre, que ce soit en été ou en hiver, même si dans sa dédicace, Pete Fromm me souhaite de rester au chaud pendant ma lecture car effectivement, la neige est très présente pendant les mois d’hiver qu’il nous décrit!

 chez Antigone

 chez Titine

13 commentaires sur « Indian Creek : Pete Fromm »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s