Lincoln est un jeune homme noir, soldat de l’armée américaine pendant la deuxième guerre mondiale. A Douvres, il est avec un groupe de soldats noirs et ils doivent subir les mêmes injustices liées à la ségrégation entre les noirs et la blancs que s’ils étaient encore dans le Sud des Etats-Unis. De plus, dans leur camps militaire, loin des combats, ils s’ennuient ferme et rêvent de se faire remarquer par leur participation active pour monter que les Afro-Américains sont des Américains comme les autres. Seule consolation pour Lincoln, les lettres de sa soeur Johanna qui lui raconte sa vie au pays.

Johanna est étudiante en histoire et elle hérite de la maison de sa tante. Dans un coffre, elle découvre un journal datant de 1776, écrit par une aïeule, Angela Brown. Son histoire est celle d’une femme noire affranchie qui travaille pour Mrs Betsy Ross une couturière qui a cousu les premiers drapeaux américains à la demande des indépendantistes. Angela, qui a du mal a supporter que la nouvelle nation américaine en devenir ne considère pas les Noirs comme des citoyens à part entière, cache une étoile noire sous une des étoiles blanches du premier drapeau…

Johanna montre ce journal à son professeur d’histoire et une mission est donnée à Lincoln car il se trouve que ce premier drapeau existe encore et il serait même entre les mains d’un nazi en France. Un commando secret composé de quelques soldats Afro-Américains est donc envoyé dans cette quête. Pour eux, l’idée est de trouver un moyen de faire honorer la cause noire dans un pays qui ne les respecte pas plus que Jessie Owen ne l’avait été par Hitler aux JO.

C’est une aventure humaine et une aventure dans la guerre (qui emmène notamment les personnages en Normandie après le débarquement) et une aventure historique et sociale sur la situation des Afro-Américains assez bons pour être envoyés au combats mais pas assez pour être respectés en tant qu’être humains à égalité avec les Blancs…

J’ai aussi aimé les dessins, le rythme et le dynamisme qu’ils rendent bien. J’ai aussi cru reconnaître des acteurs célèbres dans les visages des personnages noirs (Denzel Washington, Forest Withaker, Sammy Davis Jr) ce que j’ai trouvé plutôt amusant.

Je vous conseille cette BD!


chez Moka

catégorie « couleur » pour ma ligne BD

38 commentaires sur « Cinq branches de coton noir : Steve Cuzor et Yves Sente »

  1. Oh cette histoire est fascinante…oohhhh…je veux savoir si le drapeau est trouve…Oui helas le grand Washington etait pour l’esclavagisme…snif snif….pour des raison economiques…bouhhhh

    J'aime

  2. Une idée pour l’année prochaine. Il faudra que je vienne jeter un oeil sur ton blog l’an prochain avant de choisir mes lectures pour ton challenge. En essayant de m’y prendre à l’avance. Le temps passe si vite !

    J'aime

  3. Je n’ai pas lu cet album. J’ai eu une période où j’évitais les récits de ce genre (car après avoir lu beaucoup de témoignages sur les deux guerres mondiales, j’avais envie de découvrir autre chose !). Cependant, la couverture de cet album m’a marquée. Et les retours de lectures que j’ai pu lire également. Alors oui, maintenant je suis bien tentée pour découvrir ce titre. Merci pour le rappel 😉

    J'aime

  4. j’avais vu une expo sur cette BD à Angoulême il y a quelques années et ça m’avait donné envie de la lire, Finalement je ne l’ai toujours pas fait. Je (re)note donc

    J'aime

  5. Ah ouais, c’est super tentant comme BD. Je ne connais pas l’histoire des noirs américains à la guerre. Et cette histoire passé-présent me plaît beaucoup.

    J'aime

  6. Je crois avoir cet album dans mes étagères, je ne sais plus trop… Ou alors je l’ai vu en bibliothèque…? Alzheimer me guette, je ne me rappelle plus 😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s