Lettres d’amour de 0 à 10 : Susie Morgenstern et Thomas Baas

Il y a un peu plus d’un an, j’ai lu le roman jeunesse dont est tiré cette BD et je ne vais pas refaire de résumé mais vous recopier ce que j’avais dit à l’époque sur l’histoire :

« Ernest est un petit garçon de dix ans qui vit une vie bien austère avec sa grand-mère et son aide ménagère tout aussi âgée qu’elle. Il vit seul avec elle car sa mère est morte à sa naissance et son père est parti après son enterrement sans plus jamais donner de signe de vie. La vie chez Ernest est réglée comme du papier à musique et bien triste : il n’y a ni télé, ni téléphone. Sa grand-mère fait très attention à son alimentation : il ne faut pas manger sucré ou gras et la soupe est au menu de chaque dîner. Les seules distractions sont les devoirs, la lecture et une lettre que son grand-père a envoyée pendant la guerre est qui incompréhensible et qu’Ernest et sa grand-mère essaient tous les jours de déchiffrer. Dans cet appartement, on ne parle pas ou peu.

Ernest n’a jamais connu autre chose et à l’école, il est un élève sérieux et discret. Il ne se rend pas compte que toutes les filles le trouvent beau… Il traverse la vie sans vraiment la vivre…

Jusqu’à ce qu’une nouvelle élève arrive à l’école, s’assoit à côté de lui en classe et fait voler un vent de nouveauté dans la vie d’Ernest sans même se rendre compte qu’elle bouleverse son quotidien en étant tout simplement elle-même. Victoire de Montardent avec sa famille très nombreuse et survoltée et son franc parlé et sa bonne humeur (et n’ayons pas peur des mots, son sans gêne) elle bouscule la vie d’Ernest mais aussi de sa grand-mère…

Ernest qui a goûté un autre style de vie commence à s’interroger sur son passé, sur son père et finit aussi par parler à sa grand-mère. »

*

Je dois dire que j’ai préféré cette BD au roman car lors de ma première lecture j’avais trouvé que cela allait trop vite mais dans cette lecture, je n’ai pas été gênée par cet aspect au contraire le rythme était très bon, l’humour est bien présent et l’émotion aussi. Les personnages dessinés correspondaient bien à leur personnalité et j’ai aimé les couleurs aussi.

Je vous recommande donc cette BD jeunesse qui peut très bien être lue par des adultes 😉

  chez Noukette

catégorie « amour » pour ma ligne jeunesse