Le seul livre que j’ai lu d’Edna O’Brien était « Fille de la campagne » son autobiographie mais j’avais abandonné car je m’étais beaucoup ennuyée alors appréhendais un peu cette lecture mais comme je savais qu’il s’agissait d’une fiction dans laquelle elle raconte l’histoire d’une des lycéennes enlevées au Nigéria par Boko Haram en 2014 en en faisant son personnage principal, je me suis dit que ça irait. Tout le monde a entendu parlé des ces jeunes filles emmenées de force par des djihadistes armés et utilisées par eux, mariées, violées, abusées …  Ce sont les filles pour qui le mouvement « bring back our girls » avait été lancé.

Maryam, la narratrice, donne une voix à ces jeunes filles en racontant la terreur et la violence de ce rapt et de ses conséquences, les viols, l’esclavage et les humiliations mais aussi la vie d’avant, quand elle se remémore son passé et également les vies d’autres personnages croisés, rencontres horribles ou positives quand elle arrive à s’enfuir et qu’elle trouve de l’aide.

Mais une fois sauvée, les épreuves ne sont pas finies car elle a eu un enfant avec le mari qui lui a été imposé et cet enfant n’est pas le bienvenu dans sa famille et elle doit alors se refaire une place dans la société car elle est peut-être vivante mais marquée par cette expérience et jugée par de nombreuses personnes, dont sa famille car elle est souillée…

Alors, l’histoire est forte, la situation est documentée et terrible, vraiment éprouvante même parfois mais ce que j’ai trouvé le plus difficile c’est la difficulté pour la victime d’être acceptée à son retour comme si elle était fautive…

Mais si l’histoire est intéressante je dois avouer que je suis restée à distance… Je n’ai pas réussi à m’attacher à Maryam, comme si Edna O’Brien avait réussi à passer des faits mais pas d’émotions et donc je ne peux pas dire que c’est un mauvais livre mais il m’a vraiment manqué quelque choses pour que ce soit plus qu’un témoignage lu dans un magazine ou vu dans un documentaire… Surtout que tout le long de ma lecture je ne pouvais pas m’empêcher de me dire « en plus, ce n’est pas un « vrai » témoignage mais une fiction alors je n’arrivais même pas à avoir l’empathie pour le personnage que j’aurais sans doute eu si j’avais lu un témoignage d’une des vraies victimes.

Pour résumé je dirai que c’est une histoire et un sujet important qui n’a pas su me toucher.

La version audio est bonne et la lectrice n’est absolument pas responsable de ce détachement (au contraire sans elle j’aurais sans doute abandonné car je finissais par m’ennuyer un peu..)

 Chez Sylire

9 commentaires sur « Girl : Edna O’Brien (Lu par Claire Cahen) »

  1. J’ai lu les petites chaises rouges de cette auteure et comme toi je n’avais pas réussi à étre embarquée par l’histoire. Ce roman a eu pas mal de bonnes critiques mais je ne suis pas sure de le lire

    J'aime

  2. Je l’ai dans ma pal, donc je le lirai cette année (j’espère!). Ce sera mon premier de l’auteure. le sujet est quand même périlleux…pas facile de trouver l’équilibre, tomber dans le pathos, ou rester trop distancié…

    J'aime

  3. Je suis plus enthousiaste que toi bien que ce ne soit pas un coup de coeur.
    J’ai apprécié cette écoute et je me suis attachée à Maryam, contrairement à toi.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s