Vie de Gérard Fulmard : Jean Echnoz (Lu par Dominique Pinon)

Résumé de l’éditeur : « La carrière de Gérard Fulmard n’a pas assez retenu l’attention du public. Peut-être était-il temps qu’on en dresse les grandes lignes. Après des expériences diverses et peu couronnées de succès, Fulmard s’est retrouvé enrôlé au titre d’homme de main dans un parti politique mineur où s’aiguisent, comme partout, les complots et les passions. Autant dire qu’il a mis les pieds dans un drame. Et croire, comme il l’a fait, qu’il est tombé là par hasard, c’est oublier que le hasard est souvent l’ignorance des causes. »

*

Je dois avouer que je n’ai pas vraiment envie de parler de ce roman… Si je ne l’ai pas abandonné c’est uniquement parce que c’était un roman court mais vraiment je me suis ennuyée… Je n’ai pas aimé l’histoire qui se voulait loufoque, faussement politique, faussement une critique de la société. Je n’ai pas trouvé drôle ce qui était censé me faire rire… Bref, je ne vous le recommande pas même s’il est bien lu par Dominique Pinon qui le lit de façon pince sans rire qui sied bien au personnage de Gérard Fulmard mais je n’ai pas du tout été intéressée par ce personnage et Dominique Pinon malgré son talent n’a pas pu changer les choses…

J’étais d’autant plus déçue que j’avais aimé d’autres titres de l’auteurs : 14, Courir, Des éclairs

Chez Sylire

Catégorie « prénom »