Les Bibliomaniacs invitent Jean Hegland

Cliquez sur l’image pour accéder au site des Bibliomaniacs et à l’émission 

Mes copines du podcast littéraire « Bibliomaniacs » ont une invitée de prestige aujourd’hui car elles ont la chance de discuter avec Jean Hegland l’autrice du roman « Dans la forêt ». Et si je vous en parle aujourd’hui plus particulièrement, ce n’est pas seulement parce que j’ai aimé le roman (même si j’ai adoré) mais parce que je suis impliquée dans cette émission en particulier!

En effet, l’emission a été enregistrée en anglais par les Bibliomaniacs et Jean Hegland et j’ai ensuite traduit les interventions de Jean Hegland et enregistré la version française. Ca a été pour moi une très belle experience (même si elle m’a causée un peu de stress, j’avoue, car j’avais vraiment peur de ne pas être à la hauteur de cette belle rencontre!) Merci aux Bibliomaniacs pour leur confiance!

Je ne peux que vous conseiller d’écouter cette émission en anglais si vous parlez anglais mais aussi en français (même si vous l’avez écoutée en anglais avant juste pour que je n’ai pas fait tout ça pour rien 😉 parce que c’est réellement un bel échange, très naturel , comme si Jean Hegland était une des Bibliomaniacs! Les sujets abordés sont vraiment intéressants!

Si vous aimez les rencontres d’auteurs comme moi, c’est la version « confinée » de la rencontre d’auteurs!! Si vous avez aimé « Dans la forêt », vous allez aimer entendre son auteur et si vous ne l’avez pas encore lu, vous découvrirez une femme passionnante!

J’en profite pour dire que cette expérience d’enregistrement a été une révélation de mon point de vue passionnée de lecture audio : mon admiration vis à vis des lecteurs et acteurs qui enregistrent des livres audio est décuplée car c’est vraiment très dur d’enregistrer sans bafouiller, se couper et tout rater 😉

Les Bibliomaniacs sont aussi sur Facebook et sur Instagram!

Martha Jane Cannary Tome 1-Les années 1852-1869 La vie aventureuse de celle que l’on nommait Calamity Jane : Matthieu Blanchin et Christian Perrissin

Comme le sous-titre de la BD l’indique, cette histoire est une biographie de Calamity Jane, mais pour ce premier tome c’est en réalité la vie Martha Jane Cannary. Elle est née dans une famille de Mormons très pauvre avec de nombreux enfants. Ses parents décident de quitter leur ferme pour aller vers l’Ouest à Salt Lake City. A cette époque aller vers l’Ouest était une véritable aventure, surtout en famille. Malheureusement, après des péripéties et la mort de ses deux parents, Martha, à 15 ans, doit élever seule ses petits frères et soeurs dans une grande précarité. Elle refuse de se marier avec un Mormon plus âgé qui cherchait une deuxième épouse et elle part sur un coup de tête en laissant derrière elle les enfants.

C’est le début d’une grande aventure et un grand changement de vie car elle s’est habillée en garçon, cheveux courts, avec son fusil et son cheval et elle traverse la nature hostile, mal préparée. Les gens la prenne pour un garçon même si de temps en temps elle doit subir sa condition de femme en chemin…

Elle traverse les Etats-Unis et cet album a cela de passionnant de voir la vie des Américains qui vont vers l’Ouest, toujours plus à l’Ouest, qu’ils soient civiles ou militaires. Elle va redevenir femme pour pouvoir travailler mais en gardant son caractère bien trempé et presque viril et son envie de ne pas se laisser enfermer dans les rôles féminins réducteurs de l’époque.

C’est vraiment passionnant, peut-être pas tant pour la vie de « Calamity Jane » dans ce premier album parce que finalement, ce ne sont que ses années de jeunesse mais pour le contexte historique et social américain. Malheureusement la médiathèque n’a pas les tomes 2 et 3, il va falloir que je trouve un moyen de mettre la main dessus!

Et pour la petite anecdote, j’ai lu cette BD le 1er mai et le hasard veut que Martha Jane soit née le 1er mai 1852 😉

  chez Stephie

catégorie « personne connue »