En ce jour particulier de « déconfinement » où va falloir essayer de recommencer à vivre comme avant mais pas vraiment, je partage avec vous un petit jeu auquel j’ai pris goût ces derniers jours : il s’agit d’empiler des livres pour faire un poème ou un texte en utilisant uniquement les titres des livres! Je me suis beaucoup amusée à le faire et je pense que j’en referai!

  • Le premier pour parler du bonheur de lire :

« Les jolies choses :

Bouquiner deux minutes l’histoire de l’amour, dans la forêt…

Je vais bien ne t’en fais pas ! »

*

  • Le deuxième pour parler de moi, qui vais me retrouver coincée chez moi au moment où on est censé retrouver notre liberté avec le déconfinement :

« Petit éloge du running,

Accès direct à la plage :

Un brillant avenir,

Une promesse !

La fille quelques minutes avant l’impact :

Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage : délivrez-moi ! »

*

  • Et le troisième, la veille du déconfinement :

« La petite et le vieux,

La Grand mère de Jade,

L’homme qui voulait vivre sa vie à l’abri de rien…

Eux, c’est nous !

Cent ans de solitude

Le jour d’avant l’usage du monde à contretemps. »

10 commentaires sur « « Haïkuvertures » ou « Cadavres Exquis de titres » »

Répondre à Philisine Cave Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s