J’ai entendu parler de ces biscuits en lisant « Les détectives du Yorkshire » car ils sont servis dans le salon de thé du village. Je cherchais une idée de recette pour le mois anglais alors j’ai fait quelques recherches! J’ai découvert que ces biscuits (entre le scones et le cookie) sont une spécialité du Yorkshire mais même plus particulièrement un best seller d’un salon de thé célèbre dans le Yorkshire « Betty’s Tea Rooms ». J’ai adapté la recette venue du blog « Lavender and lovage » et je vous conseille d’aller lire (en anglais) ce qu’elle raconte sur Betty’s Tea Rooms et sur l’histoire des Fat Rascals! Et pour ceux qui se demandent « rascal » signifie « coquin », « chenapan », « gredin », « voyou » selon le sens 😉

Ingrédients pour 12 fat rascals :

  • 300 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 150 g de beurre en morceaux (moi c’était de la margarine végétale)
  • 150 g de raisins secs (il ne me restait que 50g, ça a fait l’affaire 😉
  • 100 g de sucre en poudre
  • 1 c à café de cannelle en poudre
  • ½ c à café de noix de muscade
  • Zestes d’une orange non traitée
  • Zestes d’un citron non traité
  • 2 œufs
  • 5 cl de crème liquide ou de lait (lait de soja pour moi)
  • 12 cerises confites
  • 36 amandes émondées (les miennes avaient leur peau)

Préparation :

  • Préchauffer le four à 200 °C
  • Mélanger la farine, la levure et le sucre dans un bol
  • Ajouter le beurre en morceaux et mélanger à la fourchette ou à la main pour écraser le beurre dans la farine (comme une pate à crumble ou des scones)
  • Ajouter les raisins secs, les épices et les zestes d’orange et de citron.
  • Battre un oeuf et l’ajouter en mélangeant bien
  • Ajouter la crème ou le lait et bien mélanger.
  • Recouvrir une plaque au four d’une feuille cuisson
  • Faire 12 boules de pâte (une grosse cuillère à soupe de pâte) puis les aplatir un peu (séparer les boules pour laisser la place à la cuisson)
  • Battre le deuxième oeuf et recouvrir les fat rascals au pinceau.
  • Décorer chaque fat rascal avec une cerise confite coupée en deux (pour faire comme des yeux) et 3 amandes pour faire une bouche.
  • Faire cuir 15 à 20 minutes.

Parfait avec une tasse d’un thé bien fort comme on le boit dans le Yorkshire!

Les gourmandises en cuisine chez Syl

chez Lou, Titine et Mélanie

chez Bidib et Fondant

20 commentaires sur « Fat rascals (biscuits anglais) »

  1. Miam !! Cookies et thé : en effet, on se croirait dans le Yorkshire !! 🙂 Alléchant. Et ton billet rentrerait pile poil dans notre challenge « Des livres et des écrans en cuisine » avec Bidib, puisque c’est l’adaptation d’une recette que tu en croisée dans une de tes lectures : http://croquerlespages.canalblog.com/archives/2020/01/11/37910785.html
    L’année prochaine peut-être ? 🙂 – mais il est encore temps de s’inscrire pour 2020 (avec billets rétroactifs) si tu le souhaites.
    En tout cas, très beau (et bon) début de semaine, Enna !! 🙂

    J'aime

    1. j’adore l’idée de votre challenge, merci de m’en faire part et je participe avec plaisir avec ce billet et je le garderai à l’esprit pour mes prochaines recettes et je vais aller faire un tour début 2020 pour voir si j’en ai fait d’autres sans faire exprès 😉

      J'aime

  2. En te lisant, je pensais justement au challenge de Fondant et de Bidib !
    Je vais essayer de les faire… A eux, ils valident 3 challenges ! et ils sont bien mignons, on dirait des petits monstres.

    J'aime

  3. Je les ai notés aussi après ma lecture et je dois les faire ! J’avais fait les biscuits en forme d’os , mangés par erreur au début du livre 🙂

    J'aime

  4. J’adore ta tasse de thé, et ai adoré le salon de thé dont tu parles, même si j’aime autant un autre petit salon de thé plus intime découvert non loin de Betty’s Tea Room lors du même séjour. J’ai un peu oublié le goût des fat rascals, j’avais le souvenir de quelque chose d’un peu différent mais il faudra que je regarde mes photos pour me remémorer ce tea time ! Merci pour la recette 🙂

    J'aime

    1. Je ne connais pas le Yorkshire mais j’aimerais bien aller un jour! J’avais acheté ma tasse après l’avoir vue sur des blogs (sans doute lors d’un mois anglais!)

      J'aime

  5. J’ai bien retenu qu’on buvait le thé fort dans le Yorkshire !
    Bonne idée d’avoir fait cette recette. Ton billet me remet dans l’ambiance de cette histoire que j’ai bien aimée.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s