J’ai eu envie de découvrir ce roman jeunesse suite à l’emission de mars 2020 des (cliquez pour écouter l’émission) quand Claire en avait parlé. Je l’ai choisi parce qu’elle faisait un parallèle avec Harry Potter et je me suis dit que je le lirai avant de le proposer à Bastien après! Alors quand, pendant le confinement, j’ai vu que Lizzie offrait un livre audio de son choix, je me suis dit que c’était l’occasion!

Dans un monde imaginaire, Morrigane Crow est la fille d’un notable de la ville de Jackalfax mais sa vie est loin d’être rose car elle est née le jour du Merveillon et elle est une « enfant maudite » et tout le monde l’accuse d’être la cause de tous les malheurs qui leur arrivent mais surtout elle sait depuis toujours qu’elle mourra le jour de ses onze ans et elle qu’elle ne manquera sans doute à personne car même sa famille sera soulagée de ne plus avoir à s’occuper d’elle et à la craindre…

Mais il y a un grand renversement de situation quand le soir où elle aurait dû mourir, un homme arrive et manipule la famille de Morrigane pour leur faire croire qu’elle est morte mais il l’emporte avec elle dans un monde fantastique : Nevermoor.

Là, elle s’installe dans l’hôtel magique de Jupiter North son bienfaiteur et elle fait la connaissance de toutes une bande de personnages tous plus extraordinaires les uns que les autres, notamment une « magnifichatte » (une chatte géante). Jupiter a inscrit Morrigane pour qu’elle participe aux épreuves pour espérer entrer dans une confrérie de l’élite de Nevermoor. Chaque membre de cette confrérie peut présenter des jeunes qui ont un don spectaculaire et les épreuves permettront de les sélectionner.

Ces épreuves seront l’occasion de mieux connaître Morrigane, même si à son grand désespoir, elle n’a aucune idée de son don… Elle se fera aussi à cette occasion un très bon ami, Hawthorn, et quelques ennemis.

Ce premier tome est un roman qui installe l’univers et les personnages mais l’intrigue avance aussi car à la fin, on sait que la situation de Morrigane est loin d’être simple à Nevermoor… Et évidemment, on a envie de suivre ses aventures.

Ce roman est effectivement très proche d’Harry Potter que ce soit dans la construction du récit que dans l’univers mais il est aussi assez différent pour ne pas donner une impression de déjà vu. Il plaira certainement aux enfants qui ont aimé Harry Potter! (Bastien a bien aimé aussi!)

Je lirai sans doute la suite, en audio peut-être car j’ai beaucoup apprécié la façon dont il était lu par Helena Coppejans.

 Chez Sylire

catégorie « animal » (crow = corbeau)

Merci aux éditions (par contre, je l’ai téléchargé sur l’application sur mon téléphone et je n’ai pas trouvé le moyen de le télécharger ailleurs et je n’ai pas trouvé du tout pratique d’utiliser l’application sur le téléphone, c’était un peu instable.)

2 commentaires sur « Nevermoor (T1) Les défis de Morrigane Crow : Jessica Townsend (Lu par Helena Coppejans) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s