Sur la route de west : Tillie Walden

Bea est une jeune fille de 18 ans, qui part de chez elle, par bus, de nuit et Lou qui a environ 10 ans de plus, quitte sa ville en voiture. Les deux jeunes femmes qui se connaissent de vue se croisent sur une aire d’autoroute. Elles semblent fuir la ville et leurs vies mais décident de faire un bout de route ensemble.

Elles apprennent à se connaître, après s’être un peu apprivoisées, évoquent leurs vies, leurs blessures, leurs tristesses, leurs peurs…

Et puis, elles ramassent un chaton blanc sur la route et elles décident de chercher ses propriétaires à partir d’une adresse sur son collier….

Et c’est à partir de là que le récit prend un tour un peu fantastique, assez onirique… On se croirait (et les personnages aussi) dans un rêve étrange qui permet de filer la métaphore de la route à suivre, du chemin à prendre et des opportunités qui se présentent pour s’en sortir changé, grandi…

Je dois vous avouer que je ne sais pas trop dire si j’ai aimé ou pas… J’ai bien aimé toute la première partie entre les deux femmes qui se cherchent et qui s’entraident dans cette quête, chacune sa manière mais j’ai été un peu perdue dans la deuxième partie qui est un peu comme un tourbillon irréel …

Par contre ce qui est certain, c’est que j’ai beaucoup aimé les dessins et encore plus dans la partie un peu fantastique, les planches deviennent foisonnantes, grandioses, colorées, d’une grande force.

Je vous conseille de vous faire votre idée mais au moins de la feuilleter pour les dessins et les couleurs!

chez Titine